Routes Transports

Le BAD octroie 345 millions EUR pour le financement d’un projet routier transnational qui connecte le Kenya à la Tanzanie

Le Kenya et la Tanzanie vont bénéficier d’un financement de 345 millions d’euros de la Banque africaine de développement (BAD) pour l’exécution d’un projet routier transnational, a annoncé le conseil d’administration de l’institution à Abidjan jeudi dernier.

Les fonds alloués, sous forme de prêts, seront affectés à la construction de la phase 1 des routes Mombasa-Lunga Lunga-Horohoro et Tanga-Pangani-Bagamoyo. 175 km sont concernés par cette première phase, répartie en 121 km de tronçon entre Mkanga-Pangani coté tanzanien et 54 km de section entre Mombasa et Kilifi au Kenya.

Le projet, dont le coût total s’élève à  399,7 millions d’euros, bénéficie par ailleurs d’une subvention de 30 millions d’euros de l’Union européenne. Il devrait bénéficier à plus de trois millions de personnes au Kenya et en Tanzanie.

On s’attend aussi  à « des retombées bénéfiques pour les pays de l’arrière-pays tels que la République démocratique du Congo, le Burundi, le Rwanda, l’Ouganda et le Soudan du Sud qui dépendent du port Mombasa comme passerelle vers les marchés mondiaux », a déclaré Hussein Iman, directeur régional en charge des infrastructures, du secteur privé et de l’industrialisation à la BAD.

 

Agence Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus