A la LoupeA la UneAfriqueBanque MondialeBCEAOFinancesGouvernanceUemoa & Cedeao

UEMOA-la Lutte contre le Blanchiment et le Financement du Terrorisme : Evaluation du FMI et de la Banque Mondiale

Cette note technique (TN) traite de la surveillance de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LBC/FT) et a été préparée dans le cadre des contraintes spécifiques indiquées ci-dessous.

Cette analyse Fonds monétaire international (FMI)-Banque mondiale de la supervision LBC/FT du secteur bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a bénéficié de la coopération des autorités régionales, dont la Commission bancaire (BC)/Secrétariat général de la CB (GSBC), la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et les cellules de renseignement financier (CRF) de plusieurs États membres de l’UEMOA, et de la concertation avec les représentants du secteur privé.

Cependant, indique la note, l’analyse a été contrainte par les préoccupations de confidentialité des autorités et par la pandémie de COVID-19. Les documents considérés comme « confidentiels » ont été mis à disposition sur papier dans les bureaux de la BCEAO à Paris, en France, mais les restrictions liées à la pandémie ont empêché les auteurs (basés aux États-Unis) de se rendre à l’étranger pour les examiner.

En revanche, les auteurs ont été autorisés à examiner certains autres documents «sensibles» par voie électronique, mais pas à révéler ou reproduire les informations qu’ils contenaient.

Par conséquent, les observations et recommandations contenues dans cette note technique sont axées sur la méthodologie et les procédures de surveillance du BC/GSBC ; les cas où les auteurs n’ont pas été en mesure d’examiner les documents clés, de citer des informations pertinentes ou de se forger une opinion spécifique sont notés, le cas échéant, dans le texte. les auteurs ont été autorisés à examiner certains autres documents «sensibles» par voie électronique, mais pas à révéler ou reproduire les informations qu’ils contenaient.

Par conséquent aussi, les observations et recommandations contenues dans cette note technique sont axées sur la méthodologie et les procédures de surveillance du BC/GSBC ; les cas où les auteurs n’ont pas été en mesure d’examiner les documents clés, de citer des informations pertinentes ou de se forger une opinion spécifique sont notés, le cas échéant, dans le texte. les auteurs ont été autorisés à examiner certains autres documents «sensibles» par voie électronique, mais pas à révéler ou reproduire les informations qu’ils contenaient.

Ainsi donc,  les observations et recommandations contenues dans cette note technique sont axées sur la méthodologie et les procédures de surveillance du BC/GSBC ; les cas où les auteurs n’ont pas été en mesure d’examiner les documents clés, de citer des informations pertinentes ou de se forger une opinion spécifique sont notés, le cas échéant, dans le texte.

Source FMI

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus