A la UneAfriqueBanque MondialeDéveloppementEnvironnementInfrastructuresInternationaleSénégal

Partenariat Banque mondiale, Sénégal et fonds City Climate Finance : Les premières maisons écologiques du Sénégal primées par une certification internationale

Le Groupe de la Banque mondiale et le gouvernement du Sénégal, en partenariat avec le fonds City Climate Finance Gap Fund, ont décerné aujourd’hui la certification des bâtiments écologiques EDGE aux promoteurs immobiliers sénégalais Teyliom et Duo Real Estatepour la future construction des six premiers projets de logements durables dans le pays.

EDGE est une plateforme internationale de certification d’écoconstruction, développée par la Société Financière Internationale (IFC), la branche du Groupe de la Banque mondiale dédiée au secteur privé. La certification a été attribuée à six nouveaux projets de logements lors d’une cérémonie de présentation qui s’est tenue à l’hôtel Pullman de Dakar. SN HLM, un troisième promoteur, est également sur le point de finaliser le processus de certification pour un projet supplémentaire. Les nouvelles maisons écologiques, les premières au Sénégal, consommeront plus de 20 % d’énergie en moins et éviteront l’émission de plus de 220 tonnes de CO2 par an.

Chacun des nouveaux projets a été conçu dans le sillage d’un programme intensif de formation à l’assistance technique lancé en 2021 par la Banque mondiale, l’Association internationale de développement (IDA) et IFC, en partenariat avec le fonds City Climate Finance Gap Fund, destiné aux promoteurs immobiliers locaux, aux professionnels majeurs de l’industrie publique et privée et aux spécialistes du bâtiment afin de renforcer les capacités en matière de techniques de logement écologique dans le secteur de la construction au Sénégal.

Le programme a été développé et géré en collaboration avec la Direction Générale de la Construction et de l’Habitat du Sénégal afin de soutenir le gouvernement dans son programme de construction durable et de tester le déploiement de la certification EDGE au Sénégal.

« En 2021, nous avons formé 15 promoteurs immobiliers des secteurs privé et public et plus de 150 professionnels, fonctionnaires ministériels, architectes, universitaires, ingénieurs, banquiers et autres spécialistes du bâtiment aux techniques de conception de logements écologiques ainsi qu’à la certification EDGE afin de renforcer les capacités des acteurs du secteur », a expliqué Conrad Sanama, spécialiste de la construction écologique au sein d’IFC.

À la suite de cette formation, des promoteurs immobiliers sénégalais ont été sélectionnés et soutenus pendant plus de six mois dans le cadre de projets pilotes, pour lesquels trois promoteurs recevront la certification EDGE pour leurs nouveaux projets de construction écologique. Ces professionnels entendent pérenniser cette première expérience prometteuse.

« Avant même d’entamer le processus de la certification EDGE, nous étions déjà conscients de la nécessité de repenser la façon dont nous construisons afin de nous orienter vers un habitat écologique, mais nous n’avions ni les moyens ni l’opportunité d’initier ce changement. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’avoir cette certification, et dans notre plan de développement, au cours des 5 prochaines années, notre objectif est de tendre vers l’habitat durable à hauteur de 10 % de nos programmes. L’expérience que nous avons menée à Saint-Louis sera reproduite dans d’autres régions du Sénégal », a déclaré Mamadou Sy Mbengue, ManagingDirector de SN HLM.

« Il s’agit d’une innovation que nous avons l’intention d’appliquer à nos futurs projets. Le secteur du bâtiment est le deuxième consommateur d’énergie du Sénégal. Compte tenu du boom immobilier que connaît Dakar, il est essentiel de sensibiliser à la valeur de l’habitat écologique », a déclaré Adja Maram Lo, responsable de l’innovation chez DUO Real Estate, qui s’est vu décerner une certification EDGE avancée pour la conception d’un immeuble de 40 appartements de hauteur moyenne à Dakar. Ce bâtiment intelligent, qui utilise la domotique et l’énergie solaire, sera plus de 40 % plus performant en matière d’énergie, évitant ainsi la production de 73,99 tonnes de CO2 par an.

Les projets durables, allant du logement social aux immeubles haut de gamme, ont incité les promoteurs à changer leurs habitudes, à innover et surtout à relever le défi de l’adaptation. « Dans notre pays, beaucoup de logements sont inadaptés au climat et les gens n’ont souvent pas les moyens d’acheter des climatiseurs », a indiqué Mamadou Sy Mbengue, ManagingDirector de SN HLM.

« Nous sommes très satisfaits de ce projet, car les outils EDGE sont tellement innovants et faciles à utiliser. Nous avons même formé des professionnels qui sont devenus des experts EDGE. Le Sénégal s’est engagé au niveau international à contribuer à la lutte contre le changement climatique, et la promotion de la construction durable est l’une des actions importantes que nous menons », a affirmé Boubacar DANGNOKHO, ingénieur en génie civil et inspecteur général des bâtiments au ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

Lors de la cérémonie hier, le ministère a présenté certaines des actions actuellement menées par le gouvernement aux fins de promouvoir le développement de l’écoconstruction au Sénégal, telles que la transposition en droit sénégalais de la directive de l’UEMOA fixant des mesures d’efficacité énergétique dans la construction des bâtiments dans les États membres, le projet de nouveau code de la construction introduisant des critères pour promouvoir les économies d’énergie dans les bâtiments ainsi que la norme sur le ciment à faible teneur en carbone en cours de validation

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus