A la Une Commerce Coopération Développement Integration Populations Sénégal

Vélingara – Le Dg de la Sodagri sur l’ouverture des frontières entre Sénégal et Guinée : «C’est une grande bouffée d’oxygène pour Diaobé »

De toutes les localités du Sénégal, Diaobé est celle qui a le plus souffert de l’arrêt de la circulation des personnes entre le Sénégal et la Guinée, du fait de son marché hebdomadaire dont les principaux échanges se passent avec le pays de Alpha Condé. Aussi la reprise du trafic routier mercredi dernier a-t-elle soulevé une certaine joie dans la cité-marché, joie partagée par le Dg de la Sodagri, Alpha Bocar Baldé.

 Il a dansé et chanté avec les Sénégalais et Guinéens établis dans le marché hebdomadaire de Diaobé qui sont dans le commerce ou le transport routier. Alpha Bocar Baldé, Directeur général de la Société de développement agricole et industriel du Sénégal (Sodagri), a manifesté sa joie avec tout ce monde qu’il a rencontré, vendredi passé, dans ce plus grand lieu d’échanges entre le Sénégal et le pays de Alpha Condé. C’était à l’occasion du programme des «72 heures d’actions sociales» que le natif du village de Soutouré a déroulé dans les villages de Diaobé, Soutouré, Kabendou et Maréwé. Dans ce marché, sur fonds propres, le Dg Baldé a offert un important lot de masques et des poubelles pour la salubrité des lieux. Après quoi, il a exprimé toute sa joie de voir le trafic routier reprendre entre ces deux pays. Il a notamment dit : «L’ou­verture de cette frontière est une grande bouffée d’oxygène pour Diaobé, pour tout le département, pour toute la sous-région. Cela va permettre la reprise des activités. Actuel­lement, l’économie de Diaobé est au ralenti, tout le monde en a souffert. Plusieurs secteurs d’activités sont affectés par la fermeture de la frontière.»
Auparavant, le représentant des transporteurs guinéens, Amadou Touré, a montré que Alpha Bocar est chanceux pour être venu dans ces lieux au lendemain de cet heureux événement. «C’est pourquoi vous avez rencontré des visages souriants et radieux. Nous remercions tous ceux qui ont facilité cette ouverture», soutient M. Touré. Mme Hadjia Salimatou Bâ, présidente des femmes commerçantes guinéennes, a encouragé le Colonel Doumbouya à œuvrer pour le raffermissement des liens entre les pays de la sous-région pour le bonheur des populations de l’espace Cedeao.

Actions sociales
Le Dg de la Sodagri, Alpha Bocar Baldé, a rendu visite, vendredi passé, aux malades du poste de santé de Diaobé à qui il a remis une enveloppe pour l’achat d’ordonnances. Dans cette structure de santé comme dans celle de Kabendou, le lendemain samedi, le Dg a mis à disposition un lot de masques, du matériel de premiers soins ainsi qu’un appui pour les évacuations sanitaires.
Dimanche, les jeunesses sportives de Soutouré, son village natal, ont reçu un lot d’équipements sportifs, de même que ceux du village de Maréwé. Suffisant pour que sa candidature à la mairie de Diaobé-Kabendou se révèle être une demande sociale. Ce que plusieurs orateurs ont de­mandé avec insistance dans toutes les localités visitées.
Ousmane Sambou, président du mouvement Wato Sita (il est l’heure en langue mandingue), a déclaré : «Nous demandons solennellement au Président Macky Sall de porter son choix sur le Dg Baldé pour la candidature à la mairie de Diaobé, cela pour mettre à l’aise tous les militants de la coalition et surtout tous ceux qui ont de la sympathie pour Macky Sall du fait de tout ce qu’il fait pour les couches vulnérables et le monde rural.»

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus