A la Une Afrique Energie Energie Mining, Oil & Gas Uemoa & Cedeao

Un homme d’affaires sénégalais se retire du capital de la SAR dont il détenait 34%

L’homme d’affaires sénégalais Khadim Bâ, détenteur de 34% du capital de la Société africaine de raffinage (SAR), a démissionné du conseil d’administration dont il était membre depuis juin 2017.
Il a rendu publique sa décision dans une lettre adressée au président du Conseil d’administration de la SAR, le 24 février dernier.

Cette démission a pour conséquence le retrait de la ligne de crédit de 250 millions d’Euros (environ 163 milliards de CFA) que Locafrique avait gracieusement mis à la disposition de la SAR pour assurer ses importations en pétrole brut.

Selon le quotidien sénégalais L’Observateur, la démission de M. Bâ est motivée par « l’expansion de (son) groupe (Locafrique) et les engagements que cela implique et qui font qu’(il) ne soit plus en mesure de donner la pleine mesure de (ses) capacités au sein du Conseil d’administration ».

D’autres sources, qui s’inquiètent au passage des conséquences de ce retrait sur l’approvisionnement du Sénégal en hydrocarbures, attribuent la démission de l’homme d’affaires aux griefs qu’il aurait maintes fois exprimés à l’encontre de la direction de la SAR.
Mohamed Fall

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus