A la UneAéronautiqueAfriqueSénégalTransports

Transports aériens : Air Sénégal négocie avec Airbus le remplacement de ses A220 par des A321neo

Air Sénégal cherche à améliorer ses capacités opérationnelles et à mieux contrôler ses coûts tout en poursuivant un programme de redressement destiné à mettre fin à sa dépendance des subventions de l’Etat.

Une délégation dépêchée en France au Salon de l’aéronautique par le Sénégal, et constituée entre autres du ministre des Transports, Doudou Ka et de quelques cadres de Air Sénégal, a entamé des négociations avec l’avionneur européen Airbus pour obtenir le remplacement de sa commande d’avions A220-300 par des A321neo, « plus adaptés aux besoins de la compagnie nationale ».

Air Sénégal, qui avait lancé une commande de huit A220 chez Airbus en 2019 pour renforcer son réseau européen (avec des vols prévus sur Genève, Londres, Lyon, Marseille et Milan), a signalé des défauts techniques liés aux moteurs Pratt & Whitney 1500G de ces types d’avions. D’après les responsables de la compagnie, « le taux d’indisponibilité opérationnelle lié à l’inefficacité continue de ce type de moteur » a fortement perturbé leurs activités.

La compagnie avait aussi annoncé fin février 2023 vouloir renoncer à un projet de location de 5 appareils de ce modèle, évoquant les mêmes défauts liés aux moteurs et des retards de livraison.

Avant Air Sénégal, plusieurs transporteurs avaient aussi relevé des problèmes techniques quant à la conception de ces moteurs. Simpleflying, un média anglais spécialisé dans l’aviation, a rapporté dans plusieurs publications une série d’incidents vécus par des compagnies telles que IndiGo et Go First de l’Inde, qui avaient décidé de clouer au sol près de 50 avions équipés du moteur.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus