A la Une Aéronautique Afrique Coronavirus Internationale Transports

Transports aérien : Air Côte d’Ivoire a perdu 86 millions de dollars avec la fermeture des frontières

Air Côte d’Ivoire a perdu 86 millions de dollars en raison de la Covid-19 qui a entrainé la fermeture des frontières et la suspension de ses opérations pendant 3 mois. L’Etat lui a alloué une subvention de 25 milliards de dollars. Depuis la reprise, le transporteur a recouvré 50% de ses activités.

Air Côte d’Ivoire, comme toutes les compagnies aériennes à travers le monde, a subi de plein fouet les répercussions économiques de la pandémie de Covid-19. La compagnie nationale ivoirienne a vu ses avions cloués au sol du 23 mars au 15 juillet 2020, engendrant une perte en revenus de 48 milliards FCFA (86 millions USD) , indique-t-elle dans une note-bilan.

Pour faire face aux effets de la crise sanitaire, le transporteur a bénéficié d’une subvention étatique de 14 milliards FCFA (25 millions USD). Un renflouement qui a permis de soutenir le plan de résilience et de reprise des opérations.

Du 15 juillet à fin septembre, Air Côte d’Ivoire « a recouvré, après 3 mois d’inactivité et 2,5 mois de relance, 50% de ses activités, pour 50% pour passagers regagnés et 60% de chiffre d’affaires recouvrés ».

Suivant la dynamique actuelle, le transporteur cible, d’ici la fin 2020, un niveau de 60% de passagers et 65% du chiffre d’affaires de 2019. Pour cela, Air Côte d’Ivoire entend déployer 80% de son outil de production d’ici la fin de l’année. C’est dans cette logique que s’inscrit la réception de son nouveau A320neo dont la livraison est prévue le 20 octobre. Cet avion « consomme 20% de carburant en moins […] De plus, ses coûts de maintenance sont inférieurs de 5%. C’est un avion qui permettra donc de réduire les coûts d’exploitation de 14% par rapport à un avion de la même famille et d’ancienne génération », souligne la compagnie.

Sa flotte actuelle comprend quatre Airbus A319ceo, deux Airbus A320ceo et quatre Dash8-400. En 2019, la compagnie qui emploie 604 travailleurs a transporté 761 739 passagers, réalisant un chiffre d’affaires de 83 milliards FCFA et affichant une perte nette de 7,3 milliards FCFA.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus