A la Une Afrique Ferroviaire Transports

Transport ferroviaire : un chiffre d’affaires de 58 milliards FCFA en 9 mois réalisé par la Société d’exploitation du Transgabonais

Les défaillances techniques sur le rail gabonais en 2019 n’ont pas entaché les performances opérationnelles de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag). Un aperçu des indicateurs de performance  à la  fin septembre 2019 fait ressortir une embellie des résultats malgré les déraillements enregistrés l’année dernière.

Selon les chiffres, récemment publiés par la direction générale de l’économie et de la politique fiscale, le volume global de marchandises transportées par rail au Gabon s’est apprécié de 26 %, entre janvier et septembre 2019, atteignant 5,2 millions de tonnes. À l’exception des grumes (-13,8 %) et des bois débités (-37,1 %), tous les principaux produits manutentionnés ont contribué à cette embellie.

Le trafic passagers a également connu un léger fléchissement à la hausse avec 244 842 passagers transportés sur la même période. Au final, ces résultats opérationnels en amélioration ont permis de générer un chiffre d’affaires de 58 milliards FCFA ($97,3 millions), en augmentation de 18 % en glissement annuel.

Rappelons que la Setrag, dans le cadre du Programme de remise à niveau (PRN) de la voie, poursuit les travaux de réhabilitation du chemin de fer. Lancé en mars 2018 et évalué à plus de 200 milliards FCFA ($336 millions), il consiste, entre autres, au remplacement des traverses en bois par des traverses bibloc sur 650 km de voies ferrées, au traitement complet des 83 zones identifiées comme instables ainsi qu’à la réhabilitation et la construction de nouvelles gares.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus