A la Une Aéronautique Afrique Transports

Transport aérien : Le Gabon veut lancer sa compagnie nationale avant fin 2020

Le projet de création d’un nouveau transporteur national au Gabon se précise. Lors de sa déclaration de politique générale, prononcée face à l’Assemblée nationale le 27 décembre 2019, le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghe Bekale, a annoncé que le pays comptait lancer une compagnie aérienne nationale avant la fin 2020.

Il n’a toutefois donné aucun détail sur le budget qui sera alloué à la réalisation d’un aussi grand projet.

Selon le Premier ministre, la volonté de création d’un nouveau fleuron national, près de quinze ans après la disparition d’Air Gabon, est davantage motivée par le retrait de la liste noire de l’Union européenne (UE), des transporteurs aériens basés au Gabon.

Dans sa mise à jour du 9 décembre 2019, l’UE a réhabilité Nationale Régionale Transport (NRT), Solenta Aviation Gabon, Tropical Air Gabon et Afrijet Business Service, « à la suite des améliorations apportées à la sécurité aérienne dans le pays ».

En juillet 2018, le ministre des Transports d’alors, Justin Ndoudangoye, indiquait que le groupe saoudien Nexus Aero faisait partie de la short-list des entreprises avec lesquelles le Gabon est en train de maturer ce projet de compagnie nationale.

Actuellement, Afrijet Business Service est la seule compagnie aérienne de droit gabonais qui opère des vols réguliers dans la sous-région Afrique centrale. Afric Aviation, qui était considérée comme la première compagnie du pays, a cessé ses opérations en juin 2017, à cause des démêlés judiciaires entre ses différents actionnaires.

ECOFIN

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus