A la Une Aéronautique Afrique Transports

Transport aérien-Coronavirus : 6 compagnies africaines sur 8 suspendent leurs vols vers la Chine

Six des huit compagnies du continent qui desservent la Chine ont annoncé la suspension de leurs vols vers l’empire du Milieu. C’est le cas d’Egyptair, dont les vols seront suspendus vers Hangzhou à partir du 1er février, puis Pékin et Guangzhou à partir du 4 février 2020.

Les chiffres font peur. Le bilan des morts liés au nouveau coronavirus, dont Wuhan est l’épicentre, est monté à 170 en Chine, avec plus de 1 700 nouveaux cas de contamination enregistrés dans le pays, a annoncé le jeudi 30 janvier 2020 le gouvernement chinois. Le bilan des contaminations s’élève désormais à environ 7 700 cas. Face à cette épidémie déclarée par l’OMS d’urgence de santé publique de portée internationale, les transporteurs africains se réajustent.

À Air Madagascar, la route Antananarivo – Guangzhou ne sera plus desservie entre le 1er février et le 1er mars. Kenya Airways suspend aussi ses vols vers Guangzhou, à partir de ce 31 janvier. La rotation Nairobi – Bangkok – Guangzhou s’arrêtera désormais en Thaïlande, jusqu’à nouvel ordre. Air Mauritius a quant à lui décidé de suspendre tous ses vols à destination de Shanghai, à partir du 31 janvier. En revanche, la compagnie maintient ses deux vols hebdomadaires à destination de Hong Kong.

Du côté de Royal Air Maroc (RAM), la suspension est plus d’ordre économique que sanitaire. « En raison de la forte baisse de la demande sur les vols depuis et à destination de Pékin, Royal Air Maroc a décidé de suspendre temporairement cette ligne du 31 janvier au  29 février 2020 », écrit RAM.

RwandAir a également décidé de fermer sa route à destination de Guangzhou. « Cette décision fait suite à la déclaration d’une urgence de santé publique de portée internationale par l’OMS », précise le transporteur. Il poursuivra toutefois ses vols vers Mumbai en Inde, sa deuxième destination en Asie.

À l’opposé de ceux-ci, Ethiopian Airlines, qui dessert cinq destinations en Chine (Pékin, Hong Kong, Shanghai, Guangzhou et Chengdu), maintient l’intégralité de ces vols. C’est également le cas d’Air Algérie qui va, par ailleurs, affréter un vol spécial ce jour pour l’évacuation d’une trentaine d’étudiants. Ces transporteurs reconnaissent toutefois avoir pris des mesures sanitaires pour éviter la propagation de la maladie.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus