A la Une Afrique Banques Commerce Finances

Transactions financières sur son territoire : Zimbabwe valide le retour du dollar américain pour atténuer les effets du coronavirus sur son économie

Le Zimbabwe a réintroduit la semaine dernière l’usage du dollar américain pour les transactions financières sur son territoire. La mesure annoncée par le gouvernement vise à atténuer les effets du covid-19 sur l’économie nationale.

Près d’un an après avoir suspendu l’utilisation de toutes les devises étrangères afin de relancer l’économie nationale, le gouvernement zimbabwéen revient donc sur sa décision.

En effet, malgré la remise en circulation du dollar zimbabwéen, l’économie de ce pays d’Afrique australe n’a cessé de se dégrader.

La perte de valeur progressive de la monnaie locale s’est accompagnée d’une baisse de plus en plus importante des réserves de change du pays et d’une hausse importante de l’inflation faisant craindre un retour à la période d’hyperinflation qui avait affecté l’économie il y a une décennie.

Avec un système sanitaire en crise, les autorités souhaitent donc minimiser les effets destructeurs de la pandémie de covid-19 sur une économie zimbabwéenne très fragile.

« Toute personne peut payer en devises étrangères les biens et services facturés en dollars zimbabwéens […] au taux en vigueur à la date du paiement », a indiqué le gouvernement dans un communiqué.

Pour rappel, sept cas de coronavirus ont été enregistrés par le pays au 30 mars 2020, dont un décès.

L’Afrique du Sud qui sert de lieu d’approvisionnement à de nombreux commerçants zimbabwéens a d’ailleurs annoncé le déploiement d’une barrière à sa frontière avec le Zimbabwe pour réduire les « migrations irrégulières », afin de ralentir la propagation du virus.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus