A la Une Afrique Entreprenariat Finances Innovations Technologie

Transactions dans les boutiques et supermarchés: Timon règle le problème de petite monnaie en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire et dans plusieurs autres pays d’Afrique subsaharienne, le manque de pièces de monnaie constitue souvent un obstacle aux transactions commerciales dans les boutiques et les supermarchés. Ceci provoque même parfois des accrochages entre vendeurs et acheteurs.

En réponse à ce problème de société, l’entrepreneur Barthélémy Kouamé a développé une application mobile dénommée Timonn, le diminutif de « petite monnaie ». Timonn est un réseau de petits avoirs digitalisés qui permet d’acheter dans n’importe quel magasin. Les paiements se font en dessous de 5 000 FCFA. 

Une fois que l’utilisateur l’installe sur son téléphone, il procède à l’ouverture d’un compte associé à son numéro de téléphone. Ce compte peut être rechargé à partir d’un point Timonn ou d’un moyen de paiement mobile, moyennant une commission prélevée par l’opérateur. Timonn permet également aux utilisateurs de s’abonner à la presse en payant directement à partir de l’application.

Les frais de tenue de compte reviennent à 200 FCFA par mois aux utilisateurs ordinaires, et à 500 FCFA par mois pour les commerçants. Toutefois, l’application, uniquement disponible en ligne, nécessite un accès internet, alors que beaucoup d’ivoiriens n’ont pas de téléphones compatibles.

Timonn est disponible sur PlayStore et opérationnelle en Côte d’Ivoire et en France depuis 2017. Environ 10 000 téléchargements ont déjà été enregistrés. Barthélémy Kouamé compte multiplier par 5 cette clientèle en rendant le paiement plus accessible et mieux intégré au système bancaire en Côte d’Ivoire comme à l’étranger.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus