A la Une Afrique Energie Mines Mining, Oil & Gas

Togo : Mila Aziable, une jeune ministre de 29 ans va piloter la politique énergétique du pays

A 29 ans, Mila Aziable vient d’être nommée Ministre déléguée auprès du Président de la république, chargée de l’énergie et des mines. Elle a pour mission de conduire, entre autres, la stratégie nationale d’électrification du Togo.

Ingénieure d’exploitation gazière chez le leader français du transport de gaz GRTgaz, filiale d’ENGIE, le troisième plus grand groupe mondial dans le secteur de l’énergie, Mila Aziable remplace Marc Ably Bidamon en poste depuis 2015.

Son cursus commence à Lomé où elle obtient son premier diplôme universitaire, un BAC C4. Entrée à l’École nationale supérieure d’ingénieur de l’université de Lomé (ENSI), Mila Aziablé s’en sort avec une bourse d’excellence et s’envole pour Metz

En  2012, elle décroche un diplôme d’ingénieur en génie mécanique à l’École nationale d’ingénieurs de Metz (ENIM), puis se fait accepter l’année suivante par l’Ecole nationale supérieure des Mines de Paris. A Mines ParisTech, elle se spécialise en Ingénierie et gestion du gaz.

Son admission à Sciences Po, en 2018 marque un tournant décisif dans sa carrière, jusque-là purement technique. Elle y obtient un master exécutif en politiques et management du développement.

Mila Aziablé aura pour mission principale de conduire la mise en œuvre de la stratégie nationale d’électrification du Togo, fortement axée sur la promotion des sources propres, ainsi que les grands projets structurants dans le secteur des énergies, dans un pays où le taux d’électrification globale reste dans le sillage de 50%, avec des disproportionnalités dans les localités.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus