A la Une Finances publiques Routes Sénégal Transports Uemoa & Cedeao

Tarif des transports : Un collectif citoyen encourage l’Etat du Sénégal à renégocier le contrat de concession avec Senac SA

Dakar – Le Collectif des Citoyens des Usagers de l’Autoroute à Péage (CCUAP) dit avoir appris avec “beaucoup de satisfaction” la volonté de l’État de “renégocier le contrat de concession de l’autoroute à péage avec l’entreprise SENAC SA”.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le Collectif salue cette initiative qui est portée par El Hadj Oumar Youm, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, chargé du Réseau ferroviaire et Amadou Hott, ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération.

Le Collectif “se félicite de cette mesure salutaire et encourage le gouvernement à sauvegarder l’intérêt des usagers pour ainsi répondre efficacement aux attentes du peuple sénégalais”.

Il rappelle que ses revendications portent sur “la publication du contrat de concession conformément à la loi n°2012-22 du 27 décembre 2012 portant Code de Transparence dans la Gestion des Finances publiques ; la réduction consistante des tarifs, donc la renégociation du contrat en cours ; l’éclairage de l’autoroute ; une meilleure prise en charge de la sécurité des personnes”.

Le Collectif compte convoquer, “dans les prochains jours, une grande mobilisation citoyenne pour soutenir les actions du gouvernement en faveur de la renégociation du contrat de concession de l’autoroute à péage pour une plus grande prise en charge des préoccupations des usagers”.

Il appelle les députés, les membres du Haut conseil des Collectivités territoriales (HCCT), les membres du Conseil économique Social et environnemental (CESE), les chefs religieux et coutumiers, la Société civile, les centrales syndicales, les citoyens de tout bord, etc., à “venir massivement prendre part à cette éminente action citoyenne”.

(APS)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus