A la Une Afrique Ferroviaire Transports

Société d’exploitation du Transgabonais: un chiffre d’affaires de 101 millions EUR (+13%) en neuf mois

La pandémie de Covid-19 n’entame en rien les performances opérationnelles de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag). La compagnie a joué un rôle pivot dans l’acheminement des marchandises entre Libreville et l’intérieur du pays au pic de la crise.

La Setrag s’est montrée assez résiliente en dépit de la pandémie de Covid-19. L’entreprise revendique un chiffre d’affaires de 66 milliards FCFA (101 millions EUR) au cours des neuf premiers mois de l’année, en hausse de 13% par rapport à la même période en 2019. Ces résultats ont principalement été boostés par l’activité de fret.

De janvier à septembre, la Setrag a vu son transport des marchandises grimper de 27%. Le trafic de passagers, pour sa part, a subi une contraction de plus de 58% en raison de la suspension de l’activité entre avril et juin. La mesure a été imposée par le gouvernement, en riposte à la propagation de la Covid-19.

Rappelons que la Setrag, dans le cadre du Programme de remise à niveau (PRN) de la voie, poursuit les travaux de réhabilitation du chemin de fer, secoué par les déraillements de train à répétition ces dernières années. Depuis octobre, le Gabonais Christian Magni est le nouveau patron de l’entreprise.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus