A la Une Aéronautique Perspectives Sénégal Transports

Sénégal : Les orientations du président Sall pour “un pilotage dynamique” du transport aérien

 Le chef de l’Etat, Macky Sall, soulignant la nécessité d’un “pilotage dynamique du secteur des transports aériens”, demande l’actualisation des “investissements prioritaires” dans ce domaine et le renforcement des moyens pour la transformation et la digitalisation des procédures de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).
Selon le communiqué du Conseil des ministres, Macky Sall a abordé “la question liée au renouveau des Transports aériens” au cours de la réunion hebdomadaire du gouvernement.
A cette occasion, il a rappelé au gouvernement “son ambition de faire du Sénégal, un hub aérien (multiservices et touristique) de référence au niveau international”.
“Cette volonté politique s’est matérialisée à travers, notamment, la création de la compagnie nationale Air Sénégal SA, dotée d’une flotte moderne, la réhabilitation des aéroports régionaux, l’élargissement des compétences de AIBD SA à tous les aéroports du Sénégal, la montée en puissance de l’armée de l’air, la création d’une académie internationale des métiers de l’aviation civile, ainsi que de nombreuses réformes juridiques et organiques, à l’image de la création de la Haute Autorité des aéroports du Sénégal”, rapporte le texte.
“Le président de la République indique, dès lors, la nécessité de développer, dans la cohérence, l’optimisation des ressources et la complémentarité de la gestion des infrastructures, un pilotage dynamique du secteur des transports aériens avec la stratégie ’hub aérien du Sénégal’, dont il a présidé, le mardi 11 janvier 2022, une revue de la mise en œuvre”, ajoute-t-il.
Aussi le chef de l’Etat demande-t-il au ministre du Tourisme et des Transports aériens et à ses collègues concernés (Finances et du Budget, Economie, Plan et Coopération), “de veiller à l’actualisation du Plan de financement des investissements prioritaires prévus (environs 100 milliards francs CFA pour la phase d’urgence), en vue d’une exécution rapide, efficace et efficiente des projets et réformes validés”.
A ce sujet, note le communiqué du Conseil des ministres, le président de la République “demande également au gouvernement de finaliser les études relatives au Plan d’urbanisme et d’aménagement (intégrant la desserte du TER) de l’aéroville, sur le périmètre de AIBD, dont la sécurisation foncière, avec ses servitudes, est un impératif”.
“Le chef de l’Etat indique, en particulier, au ministre du Tourisme et des Transports aériens et au ministre des Finances et du Budget, l’urgence de renforcer les moyens et les ressources humaines (en personnels cadres) de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM), structure qui devra accentuer sa transformation et la digitalisation de ses procédures”, lit-on encore.
(APS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus