A la Une Coopération Développement Financement Sénégal

Sénégal : L’AFD octroie plus de 90 milliards de francs CFA chaque année (DGA)

L’Agence française de développement (AFD) appuie le Sénégal à hauteur de plus de 90 milliards de francs Cfa chaque année, a-t-on appris, lundi, de sa directrice générale adjointe.
’’Chaque année, l’AFD appuie le Sénégal à hauteur de 140 millions d’euros, soit plus de 90 milliards de francs CFA, dont 125 millions, soit plus de 82 millions de francs CFA en prêts et 15 millions d’euros, à savoir près de 10 milliards de francs CFA en subvention pour financer des projets’’, a déclaré Sophie Derruder.
Elle s’exprimait à l’occasion d’un voyage presse intitulé ’’La jeunesse au cœur d’un partenariat renouvelé’’ et destiné à faire découvrir aux journalistes une sélection de projets réalisés par l’AFD aux côtés du gouvernement du Sénégal.
Selon elle, l’Agence française de développement (AFD) a réalisé plus d’une centaine de projets en quelques années au Sénégal, sur un total de 4 000 dans le monde.
’’Depuis 2010, nous nous sommes engagés à financer à hauteur de 2,2 milliards d’euros ( plus de 1000 milliards de francs CFA), pour la réalisation de 150 projets. Actuellement, un montant de 1,4 milliards d’euros ( 921 077 010 000 francs CFA) est en exécution pour 80 projets en cours de réalisation’’ a soutenu la DGA, Sophie Derruder.
Elle signale que l’AFD intervient sur quatre axes en cohérence avec ses orientations.
Il s’agit d’assurer la formation et l’employabilité des jeunes, assurer le bien-être et renforcer la cohésion sociale, assurer le développement durable des territoires et lutter contre le changement climatique.
Elle a souligné que l’AFD consacrait les 50% de son budget annuel, de 12 milliards d’euros ( plus de 7 000 milliards de francs CFA) à l’Afrique.
’’Nos interventions dépendent du niveau de développement d’un pays, de sa stabilité et de son niveau d’endettement”, a-t-elle précisé, rappelant que de nouvelles priorités avaient été adoptées depuis le discours du président de la République français, Emmanuel Macron, à Ouagadougou, et le sommet de Montpellier, en 2021.
Pour Durruder, la culture, la gouvernance et le sport sont les nouveaux axes ajoutés aux domaines d’intervention de l’AFD.
La première étape de ce voyage presse a été la visite du Centre de formation aux métiers portuaires et à la logistique (CFMPL) situé à Hann, financée par l’AFD.
Il y a aussi le Collège d’enseignement moyen de ZAC Mbao, qui a coûté la somme de 12 000 euros, plus de 7 milliards de francs CFA.
Au programme de ce voyage figurent des visites de projets dans le domaine de la Culture, de l’Education, de l’Entreprenariat, de la Microfinance et du Sport à Dakar, Pikine, Thiès, Ngaparou et Lac Rose. Démarrée lundi, cette série de visites prend fin jeudi.
APS

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus