A la UneAfriqueBanquesBCEAOÉconomieFinancesSénégal

Sénégal-Finance-Banques : La BCEAO maintient son taux directeur à 3,5%

 

APS – Le Comité de politique monétaire de la BCEAO a décidé de maintenir son principal taux directeur à 3,5% et le taux d’intérêt sur le guichet de paiement marginal à 5,5%, a t-on appris du gouverneur de la banque centrale, Jean Claude Kassi Brou.

”Cette décision tient essentiellement compte de l’atténuation de la croissance inflationniste et de l’amélioration des comptes extérieurs de l’Union”, a-t-il expliqué.

  1. Brou s’exprimait au cours d’un point de presse sanctionnant la réunion de la première session ordinaire au titre de l’année 2024 du Comité de politique monétaire de la BCEAO.

Selon lui, ”le taux d’inflation est en effet ressorti à 2,3% au quatrième trimestre 2023 après 2,9% le trimestre précédent”.

Il a indiqué que ce recul ”a été favorisé par l’atténuation des pressions inflationnistes sur les produits alimentaires, les effets des mesures de politiques monétaires prises par la banque centrale et les efforts des Etats pour lutter contre la vie chère”.

Le gouverneur de la BCEAO a relevé que ”pour l’année 2023, le taux d’inflation s’est situé à 3,7% après 7,4% en 2022”.

”En 2024, a souligné M. Brou, l’inflation devrait rester dans la zone cible définie pour la conduite de la politique monétaire”

Selon lui, ”l’activité économique est restée dynamique au quatrième trimestre 2023 avec une progression du PIB réel équivalente à celle du trimestre précédent”.

Sur l’année 2023, la croissance de l’union s’est située à 5,6% après 5,7% en 2022, a-t-il dit, soulignant qu’elle devrait s’accélérer en 2024 pour s’établir à 6,5%”.

Jean Claude Kassi Brou a noté que ”les crédits à l’économie ont progressé de 9,4% en rythme annuel à fin décembre 2023 après 13,9% le trimestre précédent, contribuant à soutenir la croissance des économies de l’Union”.

Il a annoncé qu”’au cours des mois à venir, le Comité de politique monétaire analysera l’évolution de l’inflation ainsi que de la situation économique et financière”, ce qui lui permettra de ”prendre si nécessaire les mesures idoines pour assurer la stabilité monétaire de la zone”.

Le gouverneur a noté que ‘’la reprise économique, enclenchée depuis 2021 au sein de l’UEMOA, s’est poursuivie avec un taux de croissance de 5,6% en 2023’’.

Estimant que c’est quasiment le même taux qu’en 2022, M. Brou a relevé que ‘’l’inflation a progressivement baissé pour l’année 2023, ressortant à 3,7% contre 7,4% l’année précédente’’.

 

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus