A la Une Financement Finances Microfinance Sénégal

Saint Louis – Lancement de deux nano-crédits et 250 millions de financement : La Der blinde les porteurs de projet

Les petits entrepreneurs, commerçants, jeunes, femmes et autres porteurs de projet de la commune de Saint-Louis, peuvent se frotter les mains. La Délégation à l’emploi rapide a ouvert deux nano-crédits, octroyé un camion frigorifique au Gie Diapalé Ndaw yi et un financement de 250 millions à la mutuelle Mec Afer pour le financement de jeunes et de femmes.

C’est un gros pactole que le délégué à la Der a apporté dans ses valises en venant à Saint-Louis, où il a rencontré plusieurs acteurs économiques et particulièrement les femmes et les jeunes, dans le cadre de l’inauguration d’infrastructures de microfinance ou la signature de conventions de financement. Papa Amadou Sarr a d’abord inauguré deux bureaux de nano-crédit au marché Sor et au Centre de transformation des produits halieutiques de Guet-Ndar. Ces structures inédites des microfinances déployées récemment à Saint-Louis, ont été expérimentées pour la première fois au mois de juin 2020, au Marché central au poisson de Pikine, et viennent, selon le délégué à la Der, pallier le système de crédit qui était en vigueur dans les alentours des marchés, avec des prêteurs informels qui pratiquaient des taux usuraires, décriés par tous les acteurs du marché.
Après cette phase-pilote du nano-crédit qui a duré environ une année, la Der convaincue de l’efficacité du nano-crédit et de son impact réel sur les populations cibles, l’a adapté aux besoins des bénéficiaires et à la réalité socio-économique, pour ensuite le déployer au niveau national avant que le Chef de l’Etat ne décide de l’inscrire dans le programme Xëyu ndaw ni.
Le nano-crédit se démarque des autres produits par sa rapidité dans la mise à disposition des crédits car, au bout de 24 heures seulement, les bénéficiaires reçoivent leur crédit dans leur porte-monnaie élec­tronique, a indiqué Papa Amadou Sarr, selon qui ce système qui vient renforcer l’offre de la Der en termes de financements, est le produit social par excellence de la Der/Fj car il s’adresse à des cibles généralement exclues du système financier classique et qui pourtant, ont besoin de financement pour leur envol entrepreneurial.
Après l’inauguration des deux nano-crédits, le délégué de la Der et le maire de Saint-Louis ont procédé à la pause de la première pierre d’un complexe frigorifique à Guet-Ndar. D’un coût total de 144 millions 880 mille F Cfa, ce complexe sera doté d’une fabrique de glace de 20 tonnes/jour et d’une chambre froide de 10 tonnes.
A côté de ces investissements, la Der a aussi remis un camion frigorifique et un financement de 250 millions de F Cfa à la Mec-Afer Nord  (Mu­tuelle d’épargne et de crédit de l’Association femmes entreprises rurales de la région du Nord) au profit de 347 Jeunes et femmes de Saint-Louis, porteurs de projets dans l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat et les services.
Le maire de Saint-Louis, Man­sour Faye, qui a aussi remis au cours de cette cérémonie, 207 machines à coudre aux tailleurs de la ville dans le cadre du Programme «un tailleur une machine à coudre» qu’il a initié, a beaucoup magnifié ces interventions de la Der. Il a dans ce sens remercié et félicité Papa Amadou Sarr, avant d’inviter les acteurs économiques à s’engager davantage car, pour lui, ce sont les micro-acteurs économiques comme les tailleurs, les femmes transformatrices et autres artisans, qui doivent porter le développement. Il les a invités à s’intéresser davantage aux ins­ti­tutions de microfinance créées par l’Etat pour les accompagner, afin de participer au dé­velop­pe­ment de la ville de Saint-Louis.

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus