A la Une Informatique Internationale Sénégal Technologie Télécommunications TIC

Reconnaissance internationale : L’Onu accorde le statut consultatif spécial à l’Asutic

L’Onu a octroyé le statut consultatif spécial à l’Association des utilisateurs des technologies de l’information et de la communication (Asutic). Cette reconnaissance internationale permet à l’association sénégalaise de siéger à la table des décisions au plus haut niveau à l’Onu.

 Le Conseil économique et social de l’Organisation des Nations unies (Onu) (Ecosoc) a accordé le statut consultatif spécial à l’Association des utilisateurs des technologies de l’information et de la communication (Asutic). Ce statut, qui est réservé aux Ong qui travaillent dans un domaine spécifique, permet d’établir des relations de travail avec le Secrétariat de l’Onu. Ainsi, le statut consultatif permet à Asutic de prendre part aux travaux de l’Ecosoc et de ses organes subsidiaires, du Conseil des droits de l’Homme et de certaines séances de l’Assemblée générale et d’autres organes intergouvernementaux.
A cet effet, l’Asutic dispose des droits et privilèges, notamment la participation aux séances et accès aux Nations unies, les communications écrites présentées à l’Ecosoc, les déclarations orales en séance, mais aussi les consultations avec l’Ecosoc et ses organes subsidiaires et l’utilisation des services et installations des Nations unies. «Désormais, Asutic peut faire entendre sa voix au siège des Nations unis à New York et à Genève au Conseil des droits de l’Homme des Nations unies», informe un communiqué.
A cet effet, le travail pour la préservation et la consolidation de la démocratie, le numérique pour le développement économique et social, mais aussi le plaidoyer pour la promotion et le respect des droits de l’Hom­me à l’ère numérique sera porté dans les enceintes internationales de l’Onu. «Notre présence à l’Onu est une opportunité d’apporter notre réflexion, notre analyse et notre expérience aux Na­tions unies et aux Etats-membres (gouvernements) à la table des décisions au plus haut niveau à l’Onu», se réjouit Ndiaga Guèye, président de l’Asutic, et ses camarades. Ces derniers estiment que cette nouvelle reconnaissance internationale du travail d’Asu­tic, avec l’obtention du statut consultatif spécial d’Ecosoc, est à marquer d’une pierre blanche. Elle représente une étape importante pour l’efficacité d’Asutic dans la promotion des droits numériques, le numérique pour le développement, la préservation et la consolidation de la démocratie mais aussi une responsabilité d’objectivité et une obligation d’expertise scien­ti­fique.

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus