A la UneAfriqueBCEAOCEDEAOÉconomieFinancesInflation

Politique monétaire : La BCEAO maintient son principal taux directeur

Sud Quotidien-Réuni hier mercredi 7 juin au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), au compte de la 2ème session ordinaire 2023, le Comité de politique monétaire de l’institution émettrice des huit pays de l’Uemoa a décidé de maintenir ses taux directeurs.

Réuni hier mercredi 7 juin au siège de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), au compte de la 2ème session ordinaire 2023, le Comité de politique monétaire de l’institution émettrice des huit pays de l’Uemoa a décidé de maintenir ses taux directeurs.

Le Comité de politique monétaire (Cpm) de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) a décidé, à l’issue de sa réunion tenue le 7 juin 2023, de maintenir inchangés le principal taux directeur auquel la Banque centrale prête ses ressources aux banques à 3,00%, ainsi que le taux d’intérêt sur le guichet de prêt marginal à 6.00% niveaux en vigueur depuis le 16 mars 2023.

Cette décision intervient après les hausses des taux directeurs entamées depuis juin 2022, au regard de « l’atténuation progressive des tensions inflationnistes dans un contexte de croissance économique soutenue dans l’Union », explique le gouverneur. Quant à l’inflation dans les pays de l’Union, elle a en effet «  baissé  », constate les spécialistes de la monnaie.

S’agissant du taux d’inflation, il est passé de 8.4% en septembre 2022 à 5,7% en mars 2023 et 4,6% en avril 2023. Ce recul a été soutenu par « les bons résultats de la campagne agricole 2022/ 2023, la réduction des coûts de l’énergie ainsi que les mesures de politique monétaire prises par la Banque centrale et les efforts des Etats pour lutter contre la vie chère  ».

Sur les périodes à venir, la Bceao renseigne que l’inflation devrait continuer à baisser pour revenir en dessous de 3,0% conformément à l’objectif visé par la Banque Centrale. Les crédits à l’économie ont par ailleurs progressé de 16.8%, en rythme annuel, à fin mars 2023 après 14.4% le trimestre précédent pour soutenir le financement des économies de l’Union. Au cours des mois à venir, le Comité de Politique Monétaire analysera l’évolution de l’inflation et les conditions de financement des économies et prendra, si nécessaire, les mesures idoines pour assurer la stabilité monétaire de la zone

Sud Quotidien

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus