A la Une Développement Gaz Mining, Oil & Gas Pétrole Sénégal

Polémique autour d’un marché de gré à gré : Les cadres regrettent une mauvaise publicité de la Sar

Les cadres de la Société africaine de raffinage (Sar) regrettent la mauvaise publicité, dont elle fait l’objet depuis quelques jours à travers la presse. Cela fait suite à une affaire de passation de marché de «gré à gré» de 200 milliards de francs Cfa et d’une volonté de recapitalisation de la société. Le différend, qui oppose ses actionnaires, est tel que le groupe Locafrique a décidé d’ester contre la Sar devant les juridictions britanniques. «Cette situation ne peut qu’être préjudiciable au bon fonctionnement de notre raffinerie, au moment où notre outil de travail commence à engranger les retombées d’une bonne gestion au cours de l’exercice de 2021, marquée par les résultats positifs de 6,2 milliards de francs Cfa en fin juin 2021», déplore l’amicale des cadres dans un communiqué. En outre, mentionne le document : «Le Sénégal sera dans quelques années, producteur de pétrole et notre raffinerie est appelée à jouer les premiers rôles, et cela ne pourrait se faire dans un climat d’instabilité ou de crise entre actionnaires.»
D’après cette amicale, la perte de 2020 avec des capitaux propres négatifs de la Sar et un besoin en trésorerie, ont rendu nécessaire sa recapitalisation. Aussi, le capital actuel de 1,730 milliard de francs Cfa n’est pas en adéquation avec les avoirs de l’entreprise et les projets budgétaires à exécuter chaque année. Ainsi, les cadres sensibilisent les autorités et actionnaires sur la nécessaire recapitalisation pour le montant de 64 milliards de francs Cfa.
«Les projets structurants du plan stratégique Sar 2020-2025 présentés au Conseil d’administration, mettent en exergue un besoin de financement des projets prioritaires, estimés à 420 milliards de francs Cfa», informent les cadres, qui interpellent les parties prenantes sur la nécessaire d’une levée de fonds pour la réussite de l’arrêt technique 2021, ainsi que le projet d’augmentation des capacités et d’adaptation des installations pour le traitement du brut Sangomar.
(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus