A la Une Energie Industrie Internationale Mining, Oil & Gas Pétrole Production

Plus gros raffineur de pétrole du monde: La Chine en passe de surclasser les Etats-Unis

Malgré ses projets de réduction des émissions de CO2, la Chine va devenir en 2021 le plus grand producteur de produits pétroliers du monde en dépassant les USA. Le pays multiplie en effet ses capacités de raffinage alors qu’aux USA, les raffineurs ferment à tour de bras à cause de la crise.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), en 2021, la Chine détrônera les Etats-Unis et deviendra le plus gros producteur mondial de produits pétroliers.

Ceci est le résultat d’une hausse de la demande asiatique en carburants et en plastiques alors que les économies de cette région se remettent rapidement du coronavirus. En revanche aux Etats-Unis, l’industrie du raffinage est toujours aux prises avec la crise économique engendrée par la pandémie. Par ailleurs, la problématique du début de l’abandon des combustibles fossiles avec la prochaine administration assombrit les perspectives à long terme de la demande.

Aux Etats-Unis et en Europe, l’industrie du raffinage est en plein déclin et en mutation avec une bascule progressive vers les biocarburants. Début novembre, Shell a fermé sa raffinerie de Convent en Louisiane, l’une de ses plus importantes dans le monde. Contrairement à de nombreuses raffineries de pétrole fermées ces dernières années, Convent était loin d’être obsolète, mais Shell a échoué à lui trouver un repreneur.

Pendant ce temps, la Chine mettait en service un nouveau grand complexe de raffinage qui fait partie d’un portefeuille de quatre raffineries d’une capacité totale de 1,2 million de barils par jour.

« La Chine va mettre sur la table un million de barils supplémentaires par jour au cours des prochains mois. Elle dépassera les États-Unis probablement d’ici un an ou deux au plus tard », a déclaré Steve Sawyer, directeur du raffinage chez le consultant industriel Facts Global Energy.

L’essor de l’industrie chinoise du raffinage, combiné à plusieurs nouvelles grandes usines en Inde et au Moyen-Orient, se répercute sur le système énergétique mondial. Les exportateurs de pétrole vendent plus de brut à l’Asie et moins à des clients traditionnels en Amérique du Nord et en Europe. Au fur et à mesure que le système s’enracine, la Chine et certains pays de la région s’adjugent plus de parts de marchés au détriment des producteurs européens et américains.

Il faut rappeler qu’il y a moins de 50 ans, la capacité de raffinage de la Chine était 35 fois inférieure à celle des Etats-Unis.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus