A la Une Finances Innovations Microfinance Sénégal Technologie

PLATEFORME SEN LABEL ESS CII LA BOOK: Zahra Iyane Thiam lance la digitalisation des relations entre les acteurs et l’administration dans l’économie sociale et solidaire

Dans la dynamique de la formation des acteurs de l’économie sociale et solidaire et de l’application de la loi d’orientation y afférente, le ministère de la Microfinance a initié une plateforme digitale dénommée Sen label cii la book afin d’identifier, enrôler, encadrer, agréer et accompagner les acteurs.

Dans le cadre de l’application de la loi d’orientation relative à l’économie sociale et solidaire (Ess), le ministre de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam, a convié la presse à un atelier de partage sur la plateforme digitale Sen label Ess cii la Book. «Depuis que le président de la République a érigé en 2019 l’économie sociale et solidaire (Ess) comme initiative nationale et un modèle de développement pour les acteurs économiques, nous avons dans le cadre de l’opérationnalisation de cette ambition, décidé de le faire à partir de trois chantiers. Il s’agissait pour nous de voir d’abord les aspects de gouvernance, l’observatoire, mais également le suivi. Il s’agissait ensuite de structurer et d’organiser le tissu des acteurs de l’Ess. Il fallait également avoir une politique de promotion et de développement de l’Ess», a précisé le ministre de la Microfinance qui est revenu sur les différentes étapes qui ont conduit à la loi d’orientation. Ainsi, une fois le cadre réglementaire établi, il fallait, dit-elle, vulgariser les textes législatifs et réglementaires et surtout permettre aux acteurs de se l’approprier. «C’est pourquoi nous avons mis en place une plateforme numérique puisque nous avons estimé qu’il fallait dématérialiser cette procédure afin de permettre à l’ensemble des acteurs quel que soit le lieu où il se trouve de pouvoir accéder à tous ces avantages et innovations que le Président Macky Sall a mis à la disposition des acteurs. C’est pourquoi nous avons mis en place la plateforme numérique Sen Label Ess Cii la Bokk pour montrer le caractère inclusif», fait remarquer Zahra Iyane Thiam. Poursuivant, le ministre d’ajouter que l’enjeu premier partant de l’Ess, c’est que dorénavant tous les acteurs quel que soit leur statut seront canalisés, encadrés par l’Etat. «Vous pouvez être un acteur informel, avoir votre page sur la plateforme et cette plateforme vous accompagne à vous formaliser, à avoir un registre de commerce, un Ninea, etc. La plateforme vous permet d’avoir aussi accès à un encadrement technique, un encadrement financier d’une part et d’autre part, elle vous permet d’interagir avec les autres acteurs des autres localités», renchérit le ministre de la Microfinance.

LES ECHOS

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus