A la Une Développement Développement Ferroviaire Finances publiques Gaz Pêche Pétrole Sénégal Transports

Pérennité de la Sar, pêche artisanale, transport ferroviaire… : Les instructions du chef de l’Etat au gouvernement

La situation qui prévaut dans une société nationale comme la Société africaine de raffinage (Sar), suite à l’affaire de passation de marché de «gré à gré» de 200 milliards de francs Cfa, ne laisse pas la plus haute autorité du pays indifférente. Et un cadre comme la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, reste une occasion pour le président de la Ré­publique de se prononcer sur ces questions. Ainsi hier, le Président Macky Sall a appelé le gouvernement «à consolider le maintien, la viabilité (technique, industrielle et financière), ainsi que la pérennité de la Société africaine de raffinage (Sar), pour garantir notre souveraineté stratégique sur le sous-secteur des hydrocarbures». Macky Sall a rappelé aux ministres que : «Pour toute entreprise du secteur parapublic, la validation par ses soins des options stratégiques projetées, est un impératif avant la mise en œuvre d’une décision quelconque.»
Le chef de l’Etat affiche aussi sa volonté de donner une vocation maritime au pays. Les termes du communiqué du Conseil des ministres rendu public hier, ne font pas état du contraire. Puisque le Président Macky Sall a tout simplement demandé au gouvernement «d’accélérer la mise en œuvre de la stratégie portuaire nationale, avec notamment la mise à niveau du Port autonome de Dakar, des ports secondaires et de leurs gares maritimes, l’exploitation effective et optimale du port de Ndakhonga, la finalisation des travaux du port minéralier et vraquier de Bargny-Sendou». C’est ainsi que le président de la Répu­blique a mis l’accent «sur l’impératif de développer le port multifonction de Ndayane (en partenariat avec Dp world), une infrastructure portuaire de dernière génération, qui sera en même temps un pôle économique et industriel de référence, en cohérence avec les ambitions déclinées dans le Plan Sénégal émergent (Pse)».
Du ministre des Pêches et de l’économie maritime, «en liaison avec le ministre des Finances et du budget, le ministre de l’Eco­no­mie, du plan et de la coopération et la Direction générale du Port autonome de Dakar», Macky Sall attend qu’il prenne «toutes les dispositions nécessaires pour une parfaite organisation de la cérémonie de lancement des travaux du Port multifonction de Ndayane, qu’il présidera le lundi 3 janvier 2022».
La pêche artisanale a aussi été une partie de l’aspect économique de la communication du chef de l’Etat. Aussi, ce dernier n’a-t-il pas manqué de revenir «sur l’impératif de consolider le développement durable» de ce sous-secteur de la pêche. D’où sa demande au gouvernement, «de poursuivre les efforts importants d’accompagnement des acteurs de la pêche artisanale». L’objectif, étant d’accélérer «le renouvellement du parc de pirogues, avec l’entrée en vigueur des pirogues en fibres de verre ; les constructions de quais de pêche, d’aires de transformation modernes, de marchés aux poissons, de complexes frigorifiques, d’unités industrielles, afin de renforcer les capacités de production et de transformation des produits halieutiques».
Les autres instructions présidentielles pour la pêche artisanale portent sur une intensification du «processus de subvention des moteurs hors-bord, acquis par les acteurs de la pêche artisanale». Mais aussi sur «l’urgence de finaliser les préparatifs du Conseil présidentiel sur la pêche artisanale».
A propos du transport ferroviaire, le Président Sall a demandé au ministre des Transports terrestres et du désenclavement, «de mettre en place un comité permanent de suivi des activités du Ter, en impliquant les acteurs concernés». Il a aussi évoqué «la nécessité d’engager la réhabilitation de la ligne de chemin de fer Dakar-Tambacounda, pour consolider le renouveau du transport ferroviaire».

(LEQUOTIDIEN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus