A la UneAfriqueÉconomieGouvernanceInvestissementsPêche

Pêche et aquaculture : Le Togo prévoit d’injecter 2 milliards FCFA dans le secteur en 2024

aquaculture

Agence Ecofin – Au Togo, le secteur de la pêche emploie plus de 20 000 personnes et contribue à près de 4,5% du PIB national, selon les dernières données rendues disponibles par le ministère de l’Economie maritime et consultées par TogoFirst.

En 2024, le gouvernement togolais compte continuer de développer son sous-secteur pêche/aquaculture en y investissant jusqu’à 2 milliards FCFA. C’est près de 70% du budget alloué pour cet exercice au ministère de l’Economie maritime (3,1 milliards FCFA).

Les fonds serviront notamment à financer le PDAT (Projet Développement de l’aquaculture au Togo) en cours depuis 2022. Ils financeront également des initiatives visant à augmenter la production halieutique nationale, avec un accent particulier mis sur l’insertion de la jeunesse issue des centres de formations en aquaculture.

« Nous devrons expérimenter de nouvelles approches telles que le dispositif de concentration de poissons pour faire face aux périodes de rareté des ressources halieutiques. De plus, nous nous engageons à favoriser une meilleure insertion des jeunes dans le domaine de l’aquaculture, notamment grâce à l’IFAD, et à expérimenter l’aquaculture dans la région des Savanes » a affirmé Edem Kokou Tengué, le ministre de tutelle.

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus