A la UneAfriqueCoopérationÉconomieFinancementSénégal

Partenariat Sénégal-Allemagne : Entre 2019 et 2022, un volume total d’engagements de 386,9 milliards F CFA

Venue présider la cérémonie d’ouverture des consultations intergouvernementales entre la République fédérale d’Allemagne et le Sénégal, la ministre de l’Économie et de la Coopération en a profité pour faire le point sur le bilan des financements entre les deux pays.

Selon Oulimata Sarr, le ‘’partenariat pour encourager les reformes’’ appelé́ Compact with Africa est constamment érigé en exemple de partenariat gagnant-gagnant par le président Macky Sall, principalement pour trois raisons. Premièrement, il repose sur le socle des valeurs communes des deux pays que sont l’Etat de droit, la cohésion sociale, la promotion de l’égalité́ entre les femmes et les hommes, le développement inclusif et durable. Deuxièmement, il s’adapte aux dynamiques changeantes du contexte économique, social et géopolitique de nos pays et du monde. Troisièmement, il suit une logique de co-construction qui intègre pleinement les réalités socioéconomiques et les priorités de développement du Sénégal.

‘’La vivacité́ de ce partenariat s’est matérialisée entre 2019 et 2022 par un volume total d’engagements de 386,9 milliards F CFA, dont 65,6 milliards en 2020, en soutien au Programme de résilience économique et sociale (Pres) et 44,6 milliards F CFA en 2022, en faveur du Programme d’appui budgétaire pour le renforcement de la résilience étatique, économique et climatique du Sénégal.  Comme vous le savez, à travers le partenariat pour encourager les reformes, l’Allemagne s’est engagée à accompagner le Sénégal dans la mise en œuvre de reformes dans les domaines de la législation et l’administration du travail, la reforme foncière, l’accès au financement et le développement des micros, petites et moyennes entreprises, la formation professionnelle et la gouvernance. Je suis heureuse de constater les progrès importants enregistres dans la mise en œuvre des reformes’’, a indiqué la ministre.

Elle s’est félicitée, à ce titre, des efforts fournis par les départements ministériels et les structures étatiques, et les a invités à accentuer le rythme d’exécution des reformes et des projets.

Toutefois, cette dynamique de résultats probants ne saurait, selon elle, se pérenniser sans l’accélération de la mobilisation effective des ressources de la partie allemande. Avant de rassurer sur la disposition de la partie sénégalaise à poursuivre les échanges pour intégrer les thématiques de l’autonomisation économique des femmes et de la lutte contre le blanchiment de capitaux, dans la perspective de finaliser la matrice dans les prochains jours.

‘’Le Sénégal a enclenché cette année les travaux de formulation de son Plan d’actions prioritaires (PAP3) qui va décliner les projets et programmes prioritaires sur la période 2024-2028. Notre message clé́, notre slogan ‘’Senegal is open for business’’. La coopération bilatérale sénégalo-allemande se doit de miser fortement sur le partenariat entre les secteurs prives allemand et sénégalais. Dans cet esprit, nous étions en Allemagne en février 2023 pour rencontrer l’Association des PME allemandes et les inviter à venir au Sénégal du 6 au 8 juillet 2023, lors du Forum Invest in Senegal. Un portefeuille de projets PPP est disponible et sera présenté aux investisseurs’’, a rappelé Oulimata Sarr.

Pour sa part, l’ambassadeur de la République fé́dérale d’Allemagne au Sénégal, a assuré que les relations entre les deux pays se sont intensifiées depuis 2019. Pour Sönke Siemon, cette relation est fondée sur un intérêt commun et une confiance mutuelle. ‘’Les visites politiques réciproques au haut niveau ces dernières années témoignent de l’excellence des relations germano-sénégalaises au même titre que la nouvelle dynamique dans les domaines de l’économie, du sport et de la culture. Je tiens à signaler devant cette audience que la nette augmentation de l’intérêt économique allemand pour le Sénégal est le fruit de notre travail en commun.

Les excellentes relations qu’entretiennent nos pays ne se limitent pas à nos deux gouvernements et aux autorités. De nombreux liens d’amitié se sont développés au fil des années, entre les sociétés civiles sénégalaises et allemandes. Ces liens d’amitié entre nos citoyens ajoutent une autre dimension et plus de profondeur encore aux relations germano-sénégalaises. L’ouverture d’un prochain centre Goethe l’année prochaine, juste près de la maison du président Senghor, sera le symbole concret de la volonté de nos gouvernements d’inscrire cette amitié dans la durée’’, a conclu M. Sönke

EnQuete

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus