A la Une Afrique Commerce Coronavirus Entreprenariat Innovation Populations Réseaux sociaux Startups

Nigeria : Une plateforme pour aider les entrepreneures face à la Covid-19

La crise sanitaire actuelle a eu un impact négatif important sur les entreprises. Mais certains ont décidé de ne pas se laisser décourager par cette situation. C’est le cas de SME.NG, un marché en ligne qui a démarré ses activités en août. Son ambition : faire une différence dans la vie des femmes entrepreneures au Nigeria.

La plateforme en ligne permet aux femmes d’affaires du pays d’avoir un meilleur accès à la finance et au commerce électronique.

Il s’agit en fait d’une extension des services fournis par « She Works Here » – un projet exclusivement féminin qui assure la durabilité des entreprises et les aide à résister aux chocs économiques.

D’après la consultante Gloria Ekpo, l’application donne aux femmes la possibilité d’accéder au financement pour leurs commerces, et à d’autres services qui les aideront à développer leurs entreprises et à les rendre solides.

“Si vous parcourez l’application, vous trouverez certains des produits qui y sont annoncés et qui aideront les femmes, car en tant que membre enregistré de l’application, vous avez accès à des informations sur les opportunités de financement et d’investissement…”.

SME.NG a investi dans une plate-forme de commerce électronique en réponse directe à l’impact de pandémie de Covid-19, en particulier sur les femmes entrepreneurs.

Selon elle, une étude Kényane montre que les femmes qui possèdent de petites entreprises ouvrent la voie à d’autres femmes, et leur permettent à leur tour de se développer.

“Cela leur offrira la possibilité de développer leurs entreprises grâce à des services financiers via des opportunités commerciales, des services de conseil, des services de mentorat ainsi que la possibilité de créer de la richesse pour soutenir leurs moyens de subsistance.”

Selon la Banque Mondiale, la pandémie pourrait aggraver les inégalités entre hommes et femmes en matière d’opportunités économiques, comme cela a été observé lors de précédents chocs sanitaires de grande ampleur tels que l’épidémie d’Ebola entre 2014 et 2016.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus