A la Une Afrique Energie Energie Gaz Mining, Oil & Gas Pétrole

Nigeria : Plus de 600 entreprises soumissionnent pour des champs pétroliers marginaux

Plus de 600 entreprises pétrolières locales ont soumissionné pour le dernier appel d’offres pour champs marginaux au Nigéria, selon le ministère du Pétrole, affirmant que cette opération est la preuve du dynamisme des firmes locales et de la transparence mise en œuvre pour conduire le processus.

Ouvert à l’endroit des entreprises pétrolières locales, le dernier appel d’offres relatif aux 57 champs marginaux du Nigéria a attiré plus de 600 soumissionnaires. C’est ce que rapporte la direction des ressources pétrolières du ministère du Pétrole (DPR) qui se félicite d’un tel intérêt des firmes locales du secteur pour ces périmètres.

« Si vous faites une offre ou mettez aux enchères un champ pétrolifère, vous devez faire en sorte que 10 personnes par champ s’y intéressent vraiment. Nous avons 57 champs et nous avons plus de 600 entreprises […]. C’est une bonne nouvelle pour le Nigéria et les Nigérians, car cela montre qu’il y a des entreprises crédibles qui sont intéressées à investir dans le pays », s’est ravi Auwalu Sarki, directeur de la DPR. Il ajoute que l’intérêt suscité par la procédure s’explique par les mécanismes transparents et crédibles mis en place.

La première phase de soumission étant achevée, les services compétents analyseront les offres de chaque entreprise et délibèreront dans les meilleurs délais.

L’objectif du gouvernement en ouvrant ce round uniquement aux compagnies locales est de favoriser l’émergence des capitaux locaux dans un secteur qui est ultra dominé par les capitaux étrangers.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus