A la Une Afrique Mining, Oil & Gas

Nigeria : l’Etat envisage une refonte efficace de la privatisation du secteur électrique

Le gouvernement du Nigeria envisage une refonte de la privatisation du secteur électrique pour plus de résultats. En 2013, le pays avait procédé à une privatisation de son secteur en espérant obtenir une meilleure desserte de ses citoyens en électricité.

Mais les résultats escomptés n’ont pas été obtenus. 80 millions de Nigérians sont toujours sans accès à l’électricité. Le pays a une capacité de production de 7 000 MW, pour une capacité de distribution de 5 000 MW au maximum. La quantité d’énergie fournie quant à elle tourne autour de 4 000 MW en moyenne tandis que les générateurs privés produisent plus de 43 000 MW selon une étude récente.

« Le secteur entier s’est effondré. Des solutions doivent être trouvées, mais elles ne plairont pas à tout le monde », a affirmé Nasir Ahmad El-Rufai, le gouverneur de l’État de Kaduna, selon Reuters.

Les plans de construction de centrales par des privés ont été ralentis ces dernières années par le défaut de paiement qui grippe l’ensemble du secteur. Au cours des trois dernières années, le gouvernement affirme avoir déboursé 5,56 milliards $ pour résoudre ce déficit.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus