A la Une Afrique Finances publiques Fiscalité Vidéos du jour

Nigeria : Gouvernement central et des Etats fédérés divisés sur la TVA

Qui doit collecter la taxe sur la valeur ajoutée ? La question est au cœur du désaccord entre le gouvernement central et des Etats fédéraux au Nigeria.

Alors que les Nigérians attendent la réponse de leur Cour Suprême, saisie par l’Etat de Rivers et de Lagos, des spécialistes de la fiscalité dédramatisent.

Je ne vois donc pas en quoi cela devrait être un problème du tout, mais un appel à commencer à regarder vers l’intérieur pour générer des fonds et demander ce que nous pouvons faire pour générer plus de fonds, ce que nous pouvons créer pour avoir plus de fonds “, explique Rex Ogbuku, spécialiste du droit et de l’administration fiscale

En 2018, la Taxe sur la Valeur ajoutée était la deuxième plus importante source des recettes fiscales au Nigeria avec une contribution de 14 % selon l’organisation de coopération et de développement économique. Les modalités de sa répartition sont prévues par la constitution.

La question devrait être de savoir qui devrait normalement prendre en charge la TVA au Nigeria, mais bien sûr, c’est maintenant au tribunal de décider. En fin de compte, c’est la Constitution qui détermine la répartition entre les États, le gouvernement fédéral et ses agences.’’, affirme Rex Ogbuku.

Le secteur privé a déjà prévenu : il est ne payera pas la même taxe à Abuja et aux administrations décentralisées.

Pour être franc avec vous, nous ne voyons pas les bénéfices de l’impôt que nous payons, l’économie va mal, alors comment gagner de l’argent pour payer l’impôt ou la TVA ? C’est la seule chose que je sais faire, vendre des ordinateurs, donc si les gens ne viennent pas acheter, comment puis-je avoir de l’argent pour payer ?’’, explique Osita Ohajiaya, homme d’affaires nigérian.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus