A la Une Afrique Entreprenariat Entreprises

Maroc : un statut « Etudiant-Entrepreneur » pour faciliter la création d’entreprise

Le Statut National d’Etudiant-Entrepreneur est un programme récent soutenu par l’UE, qui permet à l’étudiant de bénéficier d’un accompagnement propice à la création d’entreprise. Au Maroc, il a déjà permis de suivre plusieurs initiatives portées par des étudiants.

Depuis décembre 2018, le Maroc a introduit un statut permettant à un étudiant d’être mieux outillé pour la création d’entreprise durant son cursus académique, rapporte le site L’économiste.com. Baptisé Statut National Etudiant-Entrepreneur (SNEE), il est soutenu par l’Union Européenne et coordonné par l’Agence Universitaire de la Francophonie à travers le programme Saleem (Structuration et accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb).

Le dispositif comprend 3 principales étapes : l’idée, la phase de prototypage et la création de l’entreprise. Durant celles-ci, les étudiants bénéficient d’un accompagnement technique, psychologique et pédagogique fourni par des experts et des partenaires du Saleem. Une attestation du Statut National de l’Etudiant-Entrepreneur est remise aux étudiants après leur formation.

En Afrique, le SNEE a déjà été implémenté par des universités, instituts et écoles supérieures au Maroc et en Tunisie. Il a pour but d’accompagner les étudiants ayant des idées d’entreprises qu’ils souhaitent concrétiser. Il leur offre ainsi une longueur d’avance dans leurs carrières entrepreneuriales, facilitant leur entrée sur le marché de l’emploi et leur autonomie.

Au Maroc, plusieurs universités ont adhéré au programme d’Etudiant-Entrepreneur, parmi lesquelles l’université Hassan II de Casablanca, qui a déjà accompagné 2 promotions et 630 étudiants dans leurs idées d’entreprises.

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus