A la UneAfriqueÉconomieEndettementFinancesFinances publiques

Marchés-UMOA-titres : la Côte d’Ivoire lève 88 milliards FCFA, avec un rendement à (très) court terme en baisse significative

Avec plus de 1 840 milliards FCFA déjà levés cette année, la Côte d’Ivoire, de loin le pays le plus actif sur le marché financier régional, a déjà atteint plus ou moins 80 % de ses objectifs de mobilisation prévisionnel. Les indicateurs commencent également à s’aligner favorablement pour le pays.

Cherchant à lever 80 milliards FCFA sur le marché des titres publics par adjudication, la Côte d’Ivoire a réussi mardi 22 août à attirer 112,8 milliards FCFA auprès de la communauté des investisseurs régionaux. Toutefois, conformément aux règles d’Umoa-Titres, l’organisme de la BCEAO qui organise ce compartiment du marché financier régional, elle ne retiendra que 88 milliards FCFA, le seuil étant fixé à 110% du montant initial mis en adjudication.

L’appétit des investisseurs s’est manifesté fortement pour les différents instruments proposés. Les bons du Trésor ivoirien à 3 mois et 1 an, ainsi que l’obligation à 3 ans, ont trouvé preneur. Sur le total empoché, 32 milliards proviennent des bons de 3 mois, 10,5 milliards des bons d’un an, et le solde, soit 45,5 milliards, est allé à l’obligation.

En termes de rendement, ils ont notablement diminué pour les bons de 3 mois, passant de 6,06% à 4,82%, soit une baisse de 1,24%, marquant une confiance renouvelée à très court terme dans la capacité de l’économie ivoirienne à répondre aux défis immédiats. Les obligations assimilables du Trésor (OAT) de 3 ans suivent cette dynamique avec une légère baisse de 11 points de base, tandis que les bons de 1 an ont vu leurs rendements augmenter de 6,61 % à 6,78 %.

Au total, avec 1 843 milliards FCFA levés et 75 titres émis cette année, dont 75 % des titres à court terme, la Côte d’Ivoire poursuit son objectif de mobilisation. Considérant les objectifs annoncés en début d’année, l’Etat ivoirien prévoyait de mobiliser plus de 2 080 milliards FCFA sur le marché régional cette année.

Ecofin

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus