A la UneAfriqueÉconomieMines

Mali : la production de la mine d’or Fekola a baissé de 28% au premier trimestre 2024

Agence Ecofin – Après avoir livré près de 600 000 onces en 2023, la mine malienne Fekola devrait produire moins d’or en 2024. Un maximum de 500 000 onces est ainsi attendu cette année.

Au Mali, la mine d’or Fekola a livré à 119 141 onces au premier trimestre 2024. Si cette performance place le propriétaire de la mine, B2Gold, en bonne voie pour atteindre ses objectifs annuels, elle n’en reste pas moins inférieure de 28% à la production du premier trimestre 2023.

Dans son bilan trimestriel publié le 8 mai, la compagnie canadienne indique aussi que les ventes d’or de Fekola ont également baissé de 24% en glissement annuel. La hausse du prix moyen de l’or vendu, à 2 070 dollars l’once contre 1 904 dollars l’once un an plus tôt, n’a pas réussi à compenser cette diminution en volume et les revenus ont en conséquence chûté de 18%, s’établissant à 256,31 millions de dollars au premier trimestre 2024.

Pour rappel, B2Gold vise une production maximale de 500 000 onces d’or à Fekola en 2024, contre 590 243 onces en 2023. C’est la deuxième plus grande mine d’or du Mali, derrière le complexe aurifère Loulo-Gounkoto piloté par le canadien Barrick Gold.

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus