A la Une Maritime Transports

Lutte contre la piraterie maritime au Bénin : le port de Cotonou prend 10 mesures pour renforcer la protection des navires en escale

Le port autonome de Cotonou (PAC) veut rassurer ses clients en renforçant la sécurité. Dans une note circulaire en date du mardi 21 janvier 2020, le directeur général du PAC, Joris Albert Thys , a émis dix (10) mesures en vue de renforcer la protection des navires en rade contre les actes de piraterie.

Adressées à l’endroit des agents maritimes, consignataires de navires, manutentionnaires et armateurs, ces mesures comprennent, entre autres, l’obligation pour chaque navire de disposer d’un agent maritime, l’attribution de poste d’attente pour tout navire en fonction des disponibilités et l’embarquement de la garde armée obligatoire et sans frais pour tout navire devant séjourner au mouillage en rade de Cotonou.

Rappelons que ces dispositions complètent le décret présidentiel, du 6 novembre dernier, portant renforcement des mesures de protection, de sécurité et de sûreté des navires en rade à Cotonou.

Selon le gouvernement, ces actions permettront « de prévenir toute tentative de piraterie et d’alerter les centres opérationnels en vue de mettre hors d’état de nuire les pirates présumés ».

Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus