A la Une Afrique Education & Santé

L’OCI appuie financièrement ses membres les plus touchés par le Covid-19

Les pays de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) les plus touchés par la pandémie de covid-19 bénéficieront d’un appui financier immédiat de 300 millions de dollars de la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), indique un communiqué de cette structure publié ce lundi 6 avril 2020.

Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un mécanisme dénommé « Initiative de réponse rapide » (RRI) COVID-19, visant à aider les pays membres à fournir une réponse aux chocs immédiats liés à la pandémie.

Un deuxième mécanisme baptisé « Recovery Response Program » (RRP) permettra quant à lui de réparer les dommages socio-économiques causés par la maladie. Il est à cet effet, doté d’un financement de 550 millions de dollars (prévu pour être déployé sur les deux prochaines années), portant le total des décaissements prévus à 850 millions de dollars.

« Ces fonds sont directement acheminés vers les pays membres de l’OCI éligibles qui ont le plus besoin d’aide pour l’approvisionnement en énergie, les soins de santé, la sécurité alimentaire et d’autres besoins essentiels », indique l’ITFC.

Et d’ajouter qu’elle « répond également aux différentes demandes formulées par les pays membres pour fournir des programmes d’assistance technique immédiats en cas de crise, notamment en ce qui concerne le renforcement des capacités du personnel médical, mais aussi l’approvisionnement en équipements médicaux et en médicaments par son réseau ».

Pour rappel, l’OCI est une organisation créée en 1969 et qui compte en son sein plus d’une vingtaine de pays africains. Parmi eux, trois ont déjà franchi la barre du millier de cas de covid-19, à savoir : le Maroc, l’Egypte et l’Algérie.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus