A la Une Afrique Développement Uemoa & Cedeao Uemoa Titres

L’indice harmonisé des prix à la consommation a rebondi de 1,9% en juin (UEMOA)

L’Indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) du mois de juin 2022 a enregistré un rebond de 1,9% en variation mensuelle au Sénégal, a appris l’APS de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Dans sa note d’analyse, l’UEMOA indique que “comparé à son niveau de mars 2022 et de juin 2021, l’indice a respectivement augmenté de 3,6% et de 8,9%”.

Elle explique que la remontée mensuelle de l’indice global résulte de la “hausse du niveau des prix des fonctions « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » 2,7%, « loisirs et culture » (8,3%), « Logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles » (0,3%), « Transport » (0,9%), « Communication » (1,4%) et « Restaurant et Hôtels » (0,7%)”.

En rythme mensuel, “le niveau des prix des produits frais a augmenté de 3,5%, celui des produits de l’énergie de 1,2% et celui des hors produits frais et énergie de 1,5%”.

La note d’analyse relève qu’en fonction de la provenance des produits, “la hausse du niveau des prix en variation mensuelle a été observée pour les indices des produits locaux (2,2%) et importées (1,0%)”.

“Selon le secteur de production, la remontée des prix s’est ressentie à tous les niveaux : primaire (2,2%), secondaire (1,4%) et tertiaire (1,6%). Au regard de la durabilité des biens, le niveau des prix a augmenté de 2,2% pour les biens non durables, de 0,4% pour les biens semi-durables et de 0,8% pour les biens durables.”

Au sein de l’UEMOA, l’IHPC au mois de juin 2022 affiche un niveau de 117,3, soit une hausse de 1,4% par rapport à son niveau de mai 2022.

En comparaison avec son niveau de mars 2022 et de juin 2021, il a “évolué respectivement de 3,5% et de 7,5%’’.

En rythme mensuel, l’évolution de l’indice régional découle “de la hausse du niveau général des prix dans la quasi-totalité des Etats membres de l’Union’’.

“Ainsi, les variations mensuelles classées par ordre décroissant sont de 2,2% en Côte d’Ivoire, 2,1% en Guinée-Bissau, 2,0% au Burkina Faso, 1,9% au Sénégal, 0,5% au Mali et au Togo, 0,4% au Niger et -0,4% au Bénin. Aussi, le taux d’inflation en moyenne annuelle au mois de juin 2022 est de 5,5% au niveau régional’’, observe la note d’analyse de l’UEMOA.

Selon la même source, “l’inflation en moyenne annuelle est supérieure à 3% dans tous les Etats membres de l’Union sauf au Bénin où elle est de 2,3%. Les taux affichés par ordre décroissant dans les pays sont les suivants : le Burkina Faso (9,0%), le Togo (7,0%), le Mali (6,7%), la Guinée-Bissau (6,1%), le Sénégal (5,0%), la Côte d’Ivoire (4,7%) et le Niger (4,6%)’’.

APS

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus