A la Une Afrique Energie Energie Gaz Pétrole

Les stations-service de gaz naturel vont passer de 190 à 556 en Egypte

Les stations-service distribuant du gaz naturel en Egypte vont passer de 190 à 556 sur les cinq prochaines années, pour satisfaire la demande de 1,8 million de voitures dans le pays. L’Egypte veut ainsi capitaliser sur ses immenses réserves de gaz naturel et réduire les importations de carburant.

Le gouvernement égyptien vient d’annoncer son intention de faire passer de 190 à 556 le nombre de stations-service qui distribuent du gaz naturel pour la consommation des automobiles. Cette initiative vise surtout à profiter du boom des découvertes gazières avec des prix relativement bas. Par ailleurs, elle permettra de réduire les importations de produits pétroliers visant à satisfaire la demande du parc automobile dans le pays.

Le projet fait partie du programme quinquennal, annoncé début 2020, qui vise à faire fonctionner 1,8 million de voitures au gaz naturel et à l’essence.

Selon le même programme, les propriétaires de véhicules de plus de 20 ans recevront des prêts à faible taux d’intérêt pour l’achat de nouveaux véhicules à double consommation (gaz et essence). Les propriétaires de véhicules plus récents pourront bénéficier d’un financement à taux zéro pour s’équiper de nouveaux moteurs.

La société publique GASTEC, qui gère 100 des 190 stations-service en activité, a été désignée pour conduire ce plan. Elle devrait ouvrir 23 nouvelles stations-service de gaz naturel et cinq stations intégrées de gaz naturel et d’essence avant la fin de cette année.

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus