A la Une Afrique Banques Finances Finances publiques

Le Zimbabwe va rembourser 1,2 milliard de dollars d’emprunts

La Banque centrale du Zimbabwe a annoncé cette semaine qu’elle rembourserait 1,2 milliard $ d’emprunts extérieurs dus par l’Etat à ses partenaires. La mesure vise à alléger le fardeau de la dette du pays, dans un contexte de crise économique persistante.

Cette dette fait partie d’une autre plus importante de 2,6 milliards $ due par ce pays d’Afrique australe à des sociétés étrangères, y compris les compagnies aériennes et les fournisseurs de carburant et de céréale. D’après le rapport sur la politique monétaire de la banque, publiée cette semaine, il s’agit essentiellement de « flux de trésorerie générés au Zimbabwe par des entités étrangères qui n’ont pas pu être rapatriés vers des fournisseurs étrangers en raison de la pénurie de devises ». 350 autres transactions d’une valeur de 457 millions de dollars devraient être finalisées, d’ici le 29 février 2020.

Malgré de nombreuses mesures adoptées par le gouvernement d’Emmerson Mnangagwa pour rétablir le dollar zimbabwéen et mettre fin à la circulation des devises étrangères dans le pays, l’économie zimbabwéenne reste confrontée à une forte inflation. La dépréciation de la monnaie nationale couplée au manque criard de devises étrangères, avait d’ailleurs poussé les autorités à appeler les créanciers à réduire une partie de la dette afin de préserver les réserves de change déjà faibles du pays. Cette situation contribue fortement au ralentissement de l’activité économique zimbabwéenne.

Pour 2020, la Banque centrale table néanmoins sur une reprise de la croissance à 3% du PIB « en raison de l’augmentation des prix internationaux des principaux minéraux produits au Zimbabwe, à savoir : l’or, le platine et le palladium, couplée à la capacité de production de devises étrangères stable de l’économie ».
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus