A la Une Afrique Agriculture Agro-industrie

Le Saoudo-Ethiopien Mohammed al-Amoudi prévoit 126 millions USD pour une huilerie en Ethiopie

Le milliardaire saoudo-éthiopien Mohammed al-Amoudi va investir 4 milliards de birrs (environ 126 millions $) dans une usine de raffinage d’huile alimentaire, en Ethiopie. La première pierre de cette infrastructure a été posée, samedi 28 décembre, à Addis-Abeba.
Mis en oeuvre à travers Horizon Plantations plc, filiale du groupe Midroc, propriété d’al-Amoudi, le projet est prévu pour avoir une capacité de production de 600 000 l d’huile par jour.
Selon des indicateurs rapportés par le média local Ethiopian Monitor, cet investissement permettra à l’Ethiopie de réaliser annuellement des économies en devises de 600 millions $, destinées à l’importation d’huile alimentaire. L’industrie locale de production d’huile ne satisfait en effet que 4% des besoins de consommation nationaux.
L’approvisionnement en matières premières de cette usine ultramoderne, constitué essentiellement de graines de soja, tournesol, arachide et coton, sera assuré par les fermes de Midroc.
Cette initiative s’intègre dans les efforts de réformes économiques entrepris par le gouvernement éthiopien, depuis quelques années, assurent les responsables d’Horizon Plantations.
Premier employeur privé d’Ethiopie, Mohammed al-Amoudi possède des intérêts diversifiés dans les secteurs des mines, de l’agriculture, de l’hôtellerie, etc. (Avec Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus