A la Une Aéronautique Afrique Commerce Transports

Le premier vol commercial direct entre Israël et le Maroc a atterri à Marrakech

Une centaine de touristes israéliens arrivés au Maroc par le premier vol commercial direct entre les deux pays ont été accueillis avec dattes, gâteaux et thé à la menthe lors d’une cérémonie de bienvenue.

Sept mois après la normalisation des relations entre Israël et le Maroc, ce premier vol a donné le coup d’envoi de liaisons aériennes fréquentes. Le transporteur aérien Israir prévoit deux à trois vols commerciaux entre Tel-Aviv et Marrakech chaque semaine. La compagnie nationale israélienne El Al compte, elle, programmer cinq vols par semaine vers les villes de Marrakech et de Casablanca.

Ces vols vont faciliter le voyage des 50 000 à 70 000 touristes israéliens qui se rendent chaque année vers le royaume. Ils devaient jusqu’à présent faire escale dans d’autres pays.

Ces vols directs et la normalisation des relations devraient permettre au Maroc de recevoir davantage de touristes israéliens, d’autant que les quelque 700 000 Israéliens d’ascendance marocaine ont souvent gardé des liens très forts avec leur pays d’origine. Rabat mise sur 200 000 voyageurs israéliens par an à partir de 2022, si la pandémie ne vient pas compliquer la donne.

Les vols directs devraient également faciliter les voyages d’affaires, d’autant que si les relations étaient officiellement suspendues, des liens avaient été maintenus. Selon un bulletin de la Chambre de commerce France-Israël, cité par l’AFP l’an dernier, le Maroc figure parmi les cinq plus importants clients africains d’Israël.

(RFI)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus