A la Une Afrique Banques Finances Finances publiques

Le Nigeria va réduire son budget 2020 de plus de 1500 milliards de nairas

Le gouvernement nigérian envisage de réduire de plus de 1500 milliards de nairas, son budget 2020, a-t-on appris cette semaine auprès de Zainab Ahmed, ministre des Finances du pays.

Cette réduction budgétaire est due à la chute des cours du pétrole en pleine épidémie de coronavirus et dans un contexte marqué par des tensions entre l’Arabie Saoudite et la Russie, deux géants du trafic mondial de l’or noir. A cet effet, le Nigeria, principal exportateur africain de pétrole, a annoncé avoir baissé son prix de référence du baril de 57 $ initialement à 30 $.

Cette mesure devrait entraîner une baisse des revenus attendus par les autorités nigérianes et donc une baisse des dépenses d’investissements prévues pour l’année 2020.

« Le président a approuvé une réduction de 20 % des dépenses en capital prévues au budget pour les ministères, départements et agences ainsi qu’une réduction de 25 % pour toutes les entreprises publiques », a indiqué la ministre citée par plusieurs médias locaux. Une mesure qui devrait être accompagnée d’une suspension des recrutements dans plusieurs secteurs de l’administration publique.

Pour rappel, le Nigeria avait adopté fin 2019, un budget record de 10 590 milliards de nairas pour l’année 2020. Celui-ci prévoyait de nombreux investissements dans les infrastructures, avec une hausse de 7% prévue pour les revenus.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus