A la Une Afrique Energie Pétrole

Le Ghana réclame 500 millions USD aux acquéreurs des actifs d’Anadarko

Le ministre ghanéen des Finances, Ken Ofori-Atta, a déclaré que son pays ne délivrera pas les approbations réglementaires liées à la cession des parts de la compagnie pétrolière Anadarko à Occidental Petroleum et Total.

En effet, Accra demande aux acquéreurs des actifs d’Anadarko de lui verser un impôt de 500 millions de dollars sur la plus-value réalisée sur la transaction qui est de 2,5 milliards de dollars. « Occidental cherche à obtenir une autorisation réglementaire pour cette transaction et la facture fiscale fait partie des questions qui doivent encore être résolues », a déclaré le dirigeant.

Il faut rappeler qu’Occidental Petroleum qui est basée à Houston au Texas, a acquis en 2019 l’ensemble du portefeuille mondial d’Anadarko pour 38 milliards de dollars. En parallèle, elle a signé un accord avec Total pour lui vendre l’ensemble des actifs africains du portefeuille pour 8,8 milliards de dollars. Ces actifs sont situés au Mozambique, en Algérie, en Afrique du Sud et au Ghana.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus