A la Une Afrique Finances Industrie

Le fabricant d’emballages sud-africain Nampak cède son unité londonienne Nampak Plastics Europe, en raison de quelques difficultés

Le sud-africain Nampak Limited, spécialisé dans la fabrication d’emballages diversifiés a cédé sa filiale londonienne Nampak Plastics Europe Limited (NPE). La décision fait suite aux nombreuses difficultés rencontrées par NPE, le fournisseur d’emballages pour le secteur laitier britannique.

Dans ses résultats financiers comptant pour l’exercice 2019, Nampak évoque « la forte augmentation du prix des matières recyclées servant à la fabrication d’emballages pour l’industrie laitière, la baisse du volume de vente au Royaume-Uni, la complexité de l’activité», pour justifier cette cession.

En août 2019, le conseil d’administration avait approuvé la décision de vente de NPE. Nampak qui est coté sur le Johannesburg Stock Exchange a reçu des propositions de rachat et a finalement retenu celle de la firme britannique Bellcave Limited, soutenue par le groupe d’investissement Greybull Capital. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Cette cession de NPE survient quelques mois après la vente de Nampak Glass, la filiale sud-africaine de Nampak, spécialisée dans la fabrication de récipients en verre, et la cession de la filiale nigériane spécialisée dans les emballages en papier. Selon André de Ruyter, CEO sortant de Nampak, la cession de NPE entre dans la stratégie de la firme sud-africaine consistant à se départir de ses actifs non performants et à améliorer ses rendements.

Rappelons que Nampak, le spécialiste des produits d’emballages, est présent dans onze pays africains.

 

Agence Ecofin

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus