A la UneAfriqueCoopérationDéveloppementÉconomieFinancementInvestissements

L’Archer Capital Securities : partenaire clé dans le lancement de l’emprunt obligataire de 50 milliards de FCFA annoncé par la BDEAC

La Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC) a franchi une étape cruciale dans son engagement en faveur de l’économie et du développement de la sous-région avec le lancement d’un emprunt obligataire multi-tranches par Appel Public à l’Épargne, intitulé « BDEAC (6,20% – 5,95% – 4,70%) Net 2024 – 2031 ».

L’événement inaugural, qui s’est tenu le 4 mars 2024 à Brazzaville, a réuni des personnalités de haut niveau, dont les représentants du Ministre des Finances congolais S.E.M. Jean-Baptiste Ondaye et du Président de la BDEAC, Dieudonné Evou Mekou. Ce lancement a été aussi réalisé grâce à l’appui d’Unicongo (L’Union patronale et interprofessionnelle du Congo).

Ce projet d’emprunt obligataire dénommé AZOBE est une pierre angulaire du nouveau plan stratégique 2023-2027 de la BDEAC, qui vise à mobiliser des fonds pour des projets d’infrastructure et de développement durable.

La première phase de cet emprunt, d’une valeur de 50 milliards de FCFA, est une étape cruciale d’un programme total de 100 milliards de FCFA prévu pour l’année 2024. Ces fonds seront investis dans des secteurs vitaux tels que les transports, l’énergie, l’agro-industrie, le tourisme, l’éducation et la santé, contribuant ainsi à améliorer les conditions de vie des populations de la région.

L’Archer Capital Securities, société de bourse et filiale du groupe L’Archer Capital, en tant que membre du consortium Arrangeur et chef de file de l’Emprunt Obligataire multi-tranches de la BDEAC, joue un rôle essentiel dans cette initiative de grande ampleur. Forte de son expertise et de son réseau, L’Archer Capital Securities se chargera de mobiliser les investisseurs nécessaires pour garantir le succès de cet emprunt crucial pour le développement économique et social de l’Afrique centrale.

La période de souscription pour cet emprunt s’étend du 4 au 22 mars 2024, avec un prix d’obligation de 10 000 FCFA et une souscription minimale de 10 obligations. L’Archer Capital Securities, en collaboration avec d’autres membres du consortium, invite les investisseurs institutionnels et individuels à se joindre à ce projet déterminant qui vise à catalyser le développement économique et social de l’Afrique centrale.

Pour Gilles Tchamba, Directeur Général de L’Archer Capital Securities présent lors du lancement : “Il y a dans la conscience profonde des investisseurs, le besoin de participer à bâtir des économies africaines fortes. Comme on aime le dire chez L’Archer Capital : il faut bâtir des économies africaines fortes, responsables et inclusives. Ce projet rentre dans le cadre de cette dynamique. “

L’Archer Capital, en tant que groupe d’investissement et d’accompagnement, se positionne comme un acteur majeur dans la transformation économique de l’Afrique. Fondé par des experts financiers de la CEMAC, L’Archer Capital aspire à devenir une institution panafricaine aux standards internationaux les plus élevés, en facilitant la circulation des flux de liquidité vers des projets d’envergure alignés avec ses valeurs fondamentales.

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus