A la Une Afrique Entreprenariat Entreprises Innovation Startups

L’Algérie va installer une place boursière dédiée aux start-up

La Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB) de l’Algérie a annoncé la création d’un compartiment de financement pour les start-up au sein de la Bourse d’Alger, dans but de garantir une visibilité nationale et internationale pour stimuler les investissements.

Un compartiment de financement pour les start-up sera introduit à la Bourse d’Alger, a annoncé Abdelhakim Berrah, président de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de bourse (COSOB). L’annonce a été faite le 3 octobre dernier lors de la Conférence nationale des start-up, Algeria Disrupt 2020.

Le compartiment sera créé en collaboration avec les services du ministère délégué de l’économie de la connaissance et des start-up, les banques et les acteurs financiers. Baptisé « Le compartiment par excellence », il concerne les start-up et entreprises « ayant atteint une certaine maturité et stabilité financière », explique le président de la COSOB sur Algérie Presse Service.

L’objectif est de garantir une visibilité nationale et internationale en vue de stimuler les investissements. Il a de ce fait, recommandé aux entrepreneurs de travailler sur la cohérence de leurs idées de start-up, et sur les moyens d’attirer de potentiels investisseurs.

Outre cette mesure, une plateforme de financement participatif a été mise en place par la COSOB, toujours dans l’optique d’attirer des investissements. Des partenariats ont également été concrétisés avec des instituts de formation pour accompagner les créateurs de start-up.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus