A la Une Afrique Afrique Développement Financement Finances Finances publiques Marchés financiers Vidéos du jour

La Tunisie en quête de 6 milliards d’euros pour sortir de la crise

Environ 17,6 milliards d’euros, tel est le budget de la Tunisie pour l’année 2022, en hausse de 3,2 % par rapport à l’exercice 2021. Cette prévision, présentée mardi par la ministre des Finances du pays, prévoit cependant un endettement de près de 6 milliards d’euros nécessaire pour donner un coup de fouet à l’économie victime des affres de la crise sanitaire.

Mais aussi pour couvrir les dépenses prévues par ce budget ainsi que les besoins de la trésorerie, soit 82, 6 % du produit intérieur brut.

Sihem Boughdiri a par ailleurs souligné que le déficit budgétaire sera de l’ordre de 2, 6 milliards d’euros, représentant 6,20 % du PIB.

Signe de la mauvaise passe de l’économie du pays, sa dette extérieure est estimée à 30 milliards d’euros soit 100 % du PIB. Pour tenter de combler son gap, la Tunisie compte notamment sur le Fonds Monétaire international. Les négociations avec l’institution de Bretton Woods vont reprendre au début de l’année prochaine.

Mais la pilule sera amère sur le plan social. Un accord avec le FMI nécessitera une série de réformes dont la diminution des subventions aux produits de première nécessité et la réduction de la masse salariale au niveau de la fonction publique qui emploie plus de 600 000 personnes.

Les entreprises publiques ne passeront pas entre les mailles du filet du FMI. Leur restructuration est aussi évoquée.


(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus