A la Une Afrique Commerce Ferroviaire Integration Transports

La RCA négocie l’acheminement de ses marchandises en transit au Cameroun via le chemin de fer

La République centrafricaine (RCA) négocie l’acheminement de ses marchandises en transit au Cameroun via le chemin de fer jusqu’à Ngaoundéré. Ces marchandises seraient ensuite plus facilement acheminées vers le pays. À cet effet, informe l’administration douanière du Cameroun, le chef du secteur des Douanes de l’Adamaoua, Jean-Marie Toukam, a tenu une séance de travail le 22 novembre à Ngaoundéré avec une mission économique centrafricaine, constituée d’hommes d’affaires, du directeur du cabinet du ministre des Transports et du président du conseil d’administration (PCA) du Conseil des chargeurs de la RCA.

En perspective, apprend-on, les deux parties envisagent « la signature d’un contrat avec Camrail [le concessionnaire du transport par train au Cameroun] en vue d’utiliser désormais la plateforme ferroviaire de Ngaoundéré pour le passage des marchandises en transit et celles achetées sur le marché local à destination de la RCA ». Pour y parvenir, au regard des enjeux et des dispositions légales, apprend-on, Jean-Marie Toukam, leur a donné des assurances et des garanties sur la disponibilité du secteur des douanes de l’Adamaoua pour accompagner ce nouveau challenge.

Si cette négociation est concluante entre les parties, la RCA va ainsi ajouter une nouvelle voie de passage de ses marchandises en transit au Cameroun. Jusque-là, ce pays est ravitaillé principalement via le corridor Douala-Bangui, sur lequel transitent chaque année plus de 350 milliards de FCFA de marchandises centrafricaines et tchadiennes, selon la douane camerounaise.

(AGENCE ECOFIN)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus