A la Une Afrique Coronavirus Les chiffres du mois Matières Premières Mines

La production minière sud-africaine a baissé de 29,8 % en glissement annuel en mai

La production minière sud-africaine a baissé de 29,8 % en glissement annuel en mai, la plupart des opérations minières n’ayant pas encore retrouvé leur rythme normal malgré la levée du confinement.

Le secteur minier sud-africain continue en effet de subir les effets de la pandémie de Covid-19. Après la baisse historique de 47,3 % enregistrée en avril en raison du confinement, la production minière a encore chuté de 29,8% en glissement annuel pour le compte du mois de mai. Le fonctionnement à capacité réduite de la plupart des exploitations minières conjugué à la baisse de la demande mondiale seraient, apprend-on, responsables de cette nouvelle contre-performance.

Selon l’agence de statistiques de la nation arc-en-ciel, la production de minerai de fer a baissé de 66,3 % alors que celle des métaux du groupe de platine (PGM) a connu une baisse de 27,3 %. Les autres contributeurs négatifs sont le manganèse (-45,5 %), le charbon (-9,6 %) et les autres minéraux non métalliques (-46,7 %).

Il faut néanmoins souligner que la production minière a augmenté de 44 % en mai par rapport au mois d’avril. Ainsi selon cette tendance, la plupart des exploitations minières devraient retrouver leur rythme de fonctionnement normal très vite, laissant présager de meilleurs résultats dans les mois à venir.
(Ecofin)

Dans la même rubrique

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus