A la Une Afrique Informatique Innovation Innovations Technologie TIC Vidéos du jour

Kenya : Un centre recycle entièrement les déchets électroniques

À travers le monde, la gestion des déchets électroniques est à la traîne. Lors de leur conception, la majorité des appareils électroniques n’a pas été pensée pour être recyclés lorsqu’ils n’ont plus d’utilité.

Les données de TheWorldCounts, révèlent qu’environ 40 millions de tonnes de déchets électroniques sont générés chaque année dans le monde, mais que seulement 12,5 % de ces déchets sont recyclés.

Basé à Utawala, le Centre des déchets d’équipements électriques et électroniques (WEEE Centre) travaille à une politique de mise en décharge zéro pour les déchets électroniques en s’assurant que tous les composants des appareils électroniques sont bien traités.

“Lorsque nous constatons qu’un article ou un déchet électronique n’est pas réutilisable ou reconditionnables, nous le démontons dans ses moindres composants, et les différents métaux sont envoyés à différents revendeurs locaux qui fondent le métal, le recyclent et le réutilisent”, explique Simone Andersson, directrice commerciale du Centre WEEE. “Pour les plastiques, c’est pareil, nous en avons plusieurs qui acceptent différents types de plastiques”.

En collaboration avec des entreprises et des établissements d’enseignement, le centre WEEE reçoit des quantités de déchets électroniques destinés aux décharges. Le centre remet à neuf les appareils qui ont encore une durée de vie considérable, puis les vend au public ou donnés à des établissements d’enseignement.

“Nous avons un atelier de remise à neuf, donc s’il s’agit d’un ordinateur, nous pouvons tester les conditions minimales requises pour la remise à neuf de cet appareil”, détaille Nahashon Maina, employé du centre. “Ensuite, il peut être réinstallé avec de nouveaux logiciels et de là, il peut être donné aux écoles.”

Alors que des organisations telles que le Centre WEEE s’efforcent de veiller à ce que les déchets électroniques soient bien traités, il est désormais intéressant pour les fabricants d’appareils électroniques d’envisager la fabrication de composants facilement recyclables.

(AFRICANEWS)

Dans la même rubrique

Laissez un commentaire

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus